5 minutes 5 ans

Avec des statistiques en baisse et un impact proche du néant, Andre Drummond a conscience d’avoir été un fardeau pour son équipe, au cours d’une saison désastreuse remplie d’échecs et marquée par une non-qualification en Playoffs

Interviewé par le Detroit Free Press, le pivot de 23 ans a tenu à préciser toute sa détermination à ressouder l’équipe en revenant sur cette année décevante. En effet, Drummond souhaite prendre connaissance du travail estival qu’effectuera chacun de ses coéquipiers avec l’espoir que cela portera ses fruits à la pré-saison :

« Je ne pense pas qu’on ait besoin de changements. On a connu des embûches et cela nous a sortis de la saison. Pendant l’été qui arrive, on doit faire un meilleur boulot pour rester connecté : plus on fera de choses ensemble, meilleure sera l’entente. La saison vient de se terminer, et je laisse les gars profiter de leur famille, mais dans les prochaines semaines, je vais leur envoyer des messages pour qu’on se voie, en équipe. On s’est raté cette saison… Et ça commence avec moi aussi ! En tant que leader de notre équipe, je dois être meilleur et aider mes gars à se préparer au mieux pour les matchs. Ce fut une année vraiment difficile pour nous tous. On doit revenir plus fort . »

ANDRE DRUMMOND

Sur le plan personnel, l’intérieur des Pistons a annoncé s’être fait opéré du nez suite à un problème respiratoire dû à des allergies, qui le gênent depuis son arrivée dans la grande ligue en 2012 :

« Je joue depuis quatre ans avec ce problème à la narine droite. Cette saison a probablement été la pire saison pour ce qui est de ma respiration. Ça s’est progressivement dégradé et mes allergies ont été vraiment très handicapantes. Du coup, c’était très dur de respirer quand je joue. »

ANDRE DRUMMOND

Avant de retrouver le chemin de la salle, Andre Drummond devra tout d’abord s’habituer à rejouer sans souci de souffle, ce qui représente un petit temps d’adaptation :

« Il faut évidemment pouvoir respirer par les deux narines pour jouer à haut niveau, mais comme je suis têtu, je ne voulais pas faire cette opération si ce n’était pas impératif. J’ai trouvé d’autres solutions pour arriver à bien respirer. J’ai joué comme ça quatre ans et je m’en suis pas mal sorti. J’ai été All Star et All NBA. Maintenant, je dois me réhabituer à respirer des deux narines. Je fais quelques petits exercices mais rien de très intense. »

ANDRE DRUMMOND

Après cette année noire, les hommes de Stan Van Gundy sont plus que jamais motivés à corriger ces derniers mois sombres, à voir dorénavant qui fera partie du voyage étant donnée que Reggie Jackson et Andre Drummond sont – comme lors de la Trade Deadline – au cœur des rumeurs de départs.

Laisser un commentaire