10 minutes 5 ans

Alors qu’il annonçait récemment son envie de rester prudent avec son effectif, tout en rappelant l’impact que peut avoir la connexion entre Andre Drummond et Reggie Jackson, Stan Van Gundy a tenu néanmoins à souligner son envie de changements au sein de son équipe.

Interviewé par le Detroit News, le coach / président des Pistons précise bel et bien que des modifications sont nécessaires après cette saison décevante :

« Est-ce qu’on aimerait faire des changements cet été ? Absolument. Est-ce une priorité d’essayer de faire des changements ? Absolument. On doit progresser. Il faut des partenaires pour faire ces deals. Nous ne sommes pas en-dessous du cap, donc la façon dont on peut s’améliorer c’est via des transferts. On ne peut pas faire ça unilatéralement et il n’y a aucun gars dans le roster que nous sommes prêts à lâcher pour rien. »

STAN VAN GUNDY

En effet, qui dit mauvais résultats collectifs, dit nouveautés dans une équipe qui peine à respecter les attentes fixés avant le début de l’année :

« Nous n’avons juste pas suivi le chemin que nous voulions prendre. Ce fut une année misérable pour moi mais j’ai toujours envie d’aller de l’avant. Je suis encore confiant sur le fait que nous sommes sur la bonne voie. Notre philosophie est la bonne et nous pouvons toujours retourner sur la direction que nous voulons. C’est difficile mais cela veut dire que nous allons faire certains changements. Vous n’allez pas voir les quinze mêmes joueurs l’année prochaine mais bon, il n’en restera pas seulement deux. »

STAN VAN GUNDY

Par ailleurs, il réaffirme bien le danger de ne pas se précipiter durant la période de transferts, ce qui pourrait mettre en périple l’avenir de l’équipe sans réellement tirer avantages de ces échanges : 

« Il faut chercher des deals qui rendent l’équipe meilleure. On n’a pas non plus besoin de changer sept ou huit gars. On étudie ça et j’aime notre noyau de joueurs, on doit progresser. Depuis mon premier jour ici on a dit qu’on pouvait s’améliorer via des transferts et des free agents pas chers. Globalement on a fait un assez bon boulot là-dessus. On veut du changement, pas un changement total mais on doit trouver ces deals »

STAN VAN GUNDY

Cependant, Stan Van Gundy pointe du doigt la stagnation de son jeune groupe ce qui semble donc expliquer les raisons des possibles futurs transferts :

« Avec cette équipe c’est plus subtil. Nous aimons notre équipe. La chose qui est réellement décevant pour les joueurs mais aussi pour nous en tant que staff, c’est que nous n’avons pas assez de gars qui ont progressé, surtout pour une jeune équipe. Et c’est la plus grande raison qui explique pourquoi nous sommes là où nous sommes aujourd’hui. Il n’y a aucun joueur qui a réellement fait un bond avant. C’est un problème que nous devons abordé durant cette off-saison. »

STAN VAN GUNDY

De nombreux problèmes ont été ciblé au cours de l’année : le leadership de Drummond, la gestion de Jackson, le coaching de Van Gundy, le comportement de Johnson… Sans remettre la faute sur un joueur en particulier, les véritables soucis de cet effectif viennent du manque de franchise player mais surtout de vétérans pour encadrer les jeunes :

« Oui nous devons trouver des vétérans mais certains de ses gars allaient dire qu’ils n’ont pas besoin de baby-sitter, je dois donc faire les choses de la bonne manière. Je dirais que je ne suis pas totalement content de notre professionnalisme et de la manière dont nous abordons les choses. Il y a eu trop souvent des gars sur qui, nous ne pouvions pas compter. Si nous ne pensons pas que ces joueurs peuvent changer, alors ils devront être changés »

STAN VAN GUNDY

Afin de préparer de la meilleure des façons ses joueurs, le coach de Detroit tient à clarifier la situation des Pistons. Des changements doivent avoir lieu et si les choses n’évoluent pas, il y aura des départs :

« Cela devra changer et une partie de cela viendra de nous, il faut que l’on soit plus strict et plus dur avec eux concernant nos attentes et ces changements doivent venir d’eux-mêmes. Vous êtes dans la ligue depuis quatre ou cinq ans alors vous devez prendre soin de vous, être toujours prêts, accorder plus d’attention aux plans de jeu, travailler plus souvent et surtout être totalement dévoués. »

STAN VAN GUNDY

Et pour conclure, Stan Van Gundy rajoute que personne est intouchable dans son équipe et que selon le comportement adopté par les joueurs, un échange sera plus que d’actualité :

« Vous êtes un joueur pro et vous êtes payés. Si vous ne voulez pas respecter ces responsabilités alors ne revenez après une année. Si vous voulez rester, alors vous devez être pro dans votre travail – un gigantesque pro. »

STAN VAN GUNDY

Andre Drummond ? Reggie Jackson ? Stanley Johnson ? Parmi le roster des Pistons, qui semble le plus enclin à plier bagages ? Nul doute que Van Gundy ne repartira pas avec le même groupe l’année prochaine. Il y aura des trades, dorénavant il faut trouver des équipes intéressées.

3 commentaires sur « Des changements imminents à Detroit ? »

Laisser un commentaire