7 minutes 5 ans

A L’APPROCHE DE LA DRAFT, LES PISTONS ORGANISENT UN GRAND NOMBRE DE WORKOUTS AFIN DE TESTER PLUSIEURS JEUNES JOUEURS DE LA CUVÉE 2017. IL EST DONC L’HEURE DE PRÉSENTER LES CIBLES PROBABLES DE DETROIT AVEC LEUR DOUZIÈME CHOIX… 

CARTE IDENTITÉ

Nom : John Collins
Date / Lieu de naissance : 23/9/97 à Layton (Utah)
Taille : 2,08m
Poids : 102kg
Nationalité : américaine
Université : Wake Forest
Poste : PF
Stats 2016-2017 : 26.6mins / 19.2pts / 9.8rbs / 1.6blks / Tirs : 62.2% / LF : 74.5%
Comparaison : Taj Gibson
Mock DraftExpress : #14 (Miami)

DESCRIPTION DU JOUEUR

Collins a accompli d’énormes progrès par rapport à sa saison freshman à Wake Forest, le tout sous les ordres de son mentor de coach Danny Manning l’ex-star universitaire de Kansas dans les années 80. Il a ainsi quasi doublé son temps de jeu et ses stats on fait un bond spectaculaire (+12 au scoring, +6 au rebond), surtout c’est son apport et son efficacité par rapport à son temps de jeu qui a bluffé tout le monde, avec un PER (player efficiency rating) monstrueux de 36.3. Le tout grâce à des qualités athlétiques évidentes pour un intérieur, Collins est d’abord un joueur très mobile doté d’une excellente détente, cela lui sert pour se positionner au rebond où il se montre le plus souvent intraitable, défensivement il couvre du terrain grâce à sa mobilité et sait intervenir sur les aides, il peut aussi défendre sur plus petit grâce à son excellente latéralité. Offensivement il dispose aussi de bonnes mains autour du cercle où il peut conclure à un fort pourcentage en suivant les tirs ratés pour les transformer en des paniers faciles, en étant aussi une menace permanente sur alley-oops et backdoors. Bref son job des deux côtés du terrain est d’être présent à moins de 3-4 mètres du cercle. Le bât blesse quand il s’agit de s’écarter, Collins est un peu un intérieur old school, il y a du boulot avant de se convertir en un stretch-four moderne comme l’exige la NBA actuelle, il n’a pas encore développé de jump shoot, son midrange game est quasi inexistant ainsi que son jeu face au panier. Son avenir en NBA dépendra de sa capacité à acquérir un tir mi-distance, sinon il risque d’être cantonné à un rôle de spécialiste du rebond à la Faried.

Points forts:

  • .Excellent athlète (mobilité, détente, latéralité)
  • .Excellent rebondeur (timing, détente, sens du placement)
  • .Très bon moteur et hustle
  • .Générateur de lancers-francs (près de 7 par match)
  • .Excellent finisseur près du cercle

Points faibles:

  • .Absence de tir mi-distance, de jeu face au panier
  • .Foul prone (3.0 par match), manque de discipline et de discernement défensif
  • .Perd des ballons bêtement
  • .Manque d’intensité défensive sur la longueur d’un match
  • .Doit développer son passing game, ressortir plus de ballons

SON APPORT POSSIBLE CHEZ LES PISTONS

Collins a de l’upside du fait qu’il n’a que 19 ans et déjà deux saisons de College dans les jambes, le kid a tout simplement un an d’avance par rapport à sa classe d’âge, un atout non négligeable du point de vue de son draft stock, les Pistons pourraient donc se montrer intéressés tout comme par son profil athlétique de fort rebondeur mais ils disposent déjà d’un tel joueur avec Drummond, leur complémentarité ne saute donc pas aux yeux surtout que Collins ne dispose pas de jump shoot digne de ce nom et qu’il n’est pas en mesure d’étirer une défense. Les Pistons penseront surement à d’autres options avant lui, à moins de le développer tranquillement à l’ombre de Drummond et d’en faire un backup au poste de pivot en attendant qu’il développe un tir qui le ferait entrer dans une autre dimension.

Avec la précieuse participation de PistolPete44, expert NCAA du forum 24 Seconds

Laisser un commentaire