7 minutes 6 ans

A L’APPROCHE DE LA DRAFT, LES PISTONS ORGANISENT UN GRAND NOMBRE DE WORKOUTS AFIN DE TESTER PLUSIEURS JEUNES JOUEURS DE LA CUVÉE 2017. IL EST DONC L’HEURE DE PRÉSENTER LES CIBLES PROBABLES DE DETROIT AVEC LEUR DOUZIÈME CHOIX… 

CARTE IDENTITÉ

Nom : OG Anunoby
Date / Lieu de naissance : 17/07/97 à Londres (Royaume-Uni)
Taille : 2,03m
Poids : 98kg
Nationalité : nigériane
Université : Indiana
Poste : SF/PF
Stats 2016-2017 : 26.6mins / 11.1pts / 5.4rbs / 1.4ass / 1.3blks / Tirs : 55.7% / 3-pts : 31.1% / LF : 56.3%
Comparaison : Stanley Johnson
Mock DraftExpress : #22 (Brooklyn)

DESCRIPTION DU JOUEUR

Tout n’était que potentiel avec OG (pour Ogugua, prénom d’origine nigériane) et projections de stats rapportées sur 40 minutes qui faisaient frémir d’envie les scouts , tout comme son potentiel athlétique de dingue, : wingspan de ptérodactyle de 7’6, détente de folie… qui en faisaient un féfenseur déjà prometteur. Si la tête et le reste suivent, il pourrait mettre tout le monde d’accord d’ici quelques années. D’ailleurs les staffs NBA commençaient d’ores et déjà à s’affoler après sa première saison NCAA et nul doute que le garçon a été suivi de près cette année. Recruté dans les bas-fonds des rankings lycéens (#280) le natif du Missouri a mis du temps à faire décoller sa saison rookie, le déclic s’était produit avec les matchs de conférence, sans doute a-t-il gagné du temps de jeu grâce à son éthique de travail irréprochable à l’entrainement, et en match en particulier grâce à sa défense. Par la suite, il est resté dans la proche rotation jusqu’à limiter Jamal Murray face à Kentucky en Sweet 16 de la March Madness et le frustrer au périmètre (1 sur 9 à 3pts), match qu’Indiana finira par remporter 73-67. Après une intersaison productive où il a profité de ce break pour travailler ses points faibles : le ball handling, le passing game… Le coach Tom Crean comptait utiliser sa taille et sa puissance dans la raquette plus souvent au poste 4 pour cette nouvelle saison, en somme tirer avantage de son freak athlétique et pas seulement en défense. Cette année, le jeune sophomore s’est montré efficace et productif malgré un temps de jeu revu en forte hausse, efficace sur un plus gros volume de tir que ce soit à 2 ou 3 points où ses stats avancées étaient excellentes la saison dernière et productif sur 30 minutes de jeu. Néanmoins, une terrible blessure au genou est venue stopper sa montée en puissance en l’éloignant des parquets pendant plus de deux semaines. Bref, on n’est pas inquiet pour ce qui est de sa défense, en attaque on a juste vu affleurer la pointe de l’iceberg, mais au final il risque d’être un cauchemar de match-up pour tous ses adversaires.

Points forts:

  • .Excellent athlète (mobilité, détente, latéralité)
  • .Très bon défenseur
  • .Potentiel défensif
  • .Shooteur déjà correct

Points faibles:

  • .Fragile (blessure au genou)
  • .Un jeu offensif à développer
  • .Plus de discipline et régularité en défense
  • .Manque d’intensité
  • .Shooteurs de lancers-francs médiocre (mais en progression)

SON APPORT POSSIBLE CHEZ LES PISTONS

En quête de renforts défensifs, les Pistons pourraient succomber à l’ailier nigérian qui possède d’ores et déjà de très bonnes bases de ce côtés du parquet. Même si les ailes sont déjà remplies à Detroit, Anunoby possède un potentiel offensif non-négligeable qui pousserait Stanley Johnson vers la sortie s’il venait à exploiter ses bases offensifs. Si le genou tient et qu’il travaille sa panoplie en attaque, le « Kawhi Leonard » du College s’offrirait un très bon avenir dans la NBA actuelle.

Avec la précieuse participation de PistolPete44, expert NCAA du forum 24 Seconds

Laisser un commentaire