5 minutes 5 ans

A quelques heures de la Draft, le front office des Pistons continue d’anticiper chaque situation en se préparant au mieux à tous les scénarios possibles (draft, trades…) Les prochaines heures risquent d’être bruyantes dans les bureaux à Detroit.

Interviewé par les médias locaux, Jeff Bower et Stan Van Gundy soulignent les difficultés de réaliser un trade à ce moment de l’inter-saison où les rumeurs fusent au sein des trente franchises :

« Tout aboutira à un accord précis. Jeff (Bower) est constamment au téléphone et nous évaluons cela. Chaque deal est évalué sur comment pourrait-il nous rendre meilleur. C’est dur de trader un choix pour un vétéran confirmé, en terme d’argents, pas seulement pour conclure les négociations mais lorsque vous regardez votre structure et que vous tentez de gérer les salaires, le fait de ne pas avoir des contrats rookie est important. Ce n’est pas facile, mais nous allons tout écouter et c’est juste une option de plus, car nous évaluons les choses »

STAN VAN GUNDY

Cependant, le general manager Jeff Bower tient à préciser qu’il faut toujours se tenir prêt à des changements de situation au cours de la Draft alors même si un trade est possible, il faut penser à analyser les prospects de la cuvée 2017 :

« L’accent est d’abord et avant tout mis sur l’évaluation des perspectives dans trois domaines: le talent, les informations sur le joueur et les observations comportementales, et ce sont les trois clés où nous avons consacré beaucoup de temps à évaluer. Dès que l’on se rapproche de la Draft, le plus intéressant lors des discussions concernent les picks et leurs valeurs. C’est à la fin des workouts que vous commencez à avoir de meilleures opinions sur les positions et le niveau des joueurs. C’est alors que vous pouvez décider de la valeur d’un choix par rapport à un autre. »

JEFF BOWER

De plus, le coach / président des Pistons a souligné la manière dont la franchise du Michigan prépare la Draft, tout en présentant les objectifs fixés par les dirigeants au vue de cette soirée dédiés aux futurs rookies :

« Nous essayons d’évaluer ce qu’un joueur peut apporter dès son contrat rookie. Nous ne recherchons pas un projet de 10 ans, il y a certains gars qui ne peuvent pas être prêt physiquement dès leur première année mais deviennent de réelle amélioration lors de leur troisième ou quatrième année de leur contrat de rookie. Nous devons peser cela. Lors de la Draft, vous recherchez tout simplement du talent et du caractère. Vous voulez obtenir le meilleur talent. »

STAN VAN GUNDY

Plusieurs options s’offrent aux Pistons à quelques heures du début de la Draft, désormais il faut apprendre à être patient en encaissant toutes les rumeurs qui ne cessent d’exploser sur la toile. Que feront Stan Van Gundy et Jeff Bower ? Réponse dans deux heures

Laisser un commentaire