9 minutes 5 ans

Drafté par les Pistons jeudi soir, Luke Kennard a été présenté aux médias lors d’une conférence de presse organisée au Palace en présence de Stan Van Gundy et Jeff Bower. Ce fut l’occasion pour les fans et les journalistes d’entendre les premiers mots du rookie de 21 ans.

Evidemment, le nouveau joueur de Detroit a commencé par souligner le bonheur et l’émotion qu’il ressentait d’avoir été appelé par le commissionnaire NBA Adam Silver. Son rêve est devenu réalité quand la franchise du Michigan l’a sélectionné à la douzième position :

« Depuis que je suis enfant, c’est ce dont je rêve de faire. La nuit dernière fut une soirée spéciale et c’est définitivement l’un des plus beaux moments dans ma vie, l’un de mes plus grands accomplissements. Ce fut une nuit très spéciale globalement mais aussi un peu stressant. Quand mon nom a été appelé pour aller dans un endroit comme Detroit, ce fut un soupir de soulagement. C’est une grande opportunité. »

LUKE KENNARD

Par ailleurs, le coach / président des Pistons a tenu à réaffirmer les raisons qui ont poussé les dirigeants de Detroit à drafter Luke Kennard à la douzième position, ce qui semblerait haut selon certains spécialistes :

« Je considère Luke comme un arrière assez classique dans cette ligue. La flexibilité que Luke fournit est qu’il est aussi un playmaker, ce n’est pas un simple shooteur. L’un des problèmes que nous avions, c’est que nous ne possédions pas beaucoup de dribbleurs sur le banc donc c’était réellement à nos meneurs que les tâches de dribbler et créer revenaient. Avec Luke, ça ne sera pas le cas, c’est un gars qui peut mener et créer pour lui et les autres. Il a prouvé cette flexibilité qu’il avait. C’est certainement quelqu’un qui peut vous amener beaucoup en attaque »

STAN VAN GUNDY

Jeff Bower quant à lui préfère louer Kennard pour sa dureté, un trait qui peut être dû à ses années passées au lycée de Franklin (Ohio), où il a également évolué quarterback (football américain), ce qui semblerait en partie un atout majeur dans sa carrière de basketteur. En effet, il a hautement été convoité par plusieurs universités pour ses qualités de sportif avant tout et son expérience à Duke a été pour lui un moyen de peaufiner au mieux son profil de joueur intelligent et mature doté d’un grand sens de la création : 

« Ses compétences, ses capacités, son talent et ses accomplissements à Duke et dans son lycée (ndlr. Franklin) au basket et au football apportent toutes les qualités et les traits que nous jugeons importants pour une équipe, et cela peut aider notre équipe en particulier. Quand vous observer des prospects, vous recherchez des gars qui excellent dans l’envie, l’agressivité et dans l’esprit. Nous pensons que Luke rentre parfaitement dans tous ses critères, de ses accomplissements à sa mentalité à Duke qui fut rempli d’améliorations et de réactions afin de revenir des nombreux revers. Toutes ses qualités nous manquaient. »

JEFF BOWER

Pensionnaire deux années au sein de la prestigieuse université de Duke, Kennard a eu l’occasion de polir son jeu sous la houlette du grand et légendaire Mike Krzyzewski, ce qui reste un point fondamental et bénéfique pour la transition NCAA / NBA. En effet, la préparation rigoureuse de Coach K fait partie des meilleures des Etats-Unis. L’arrière de 21 ans a souhaité rendre hommage à son coach universitaire :

« Jouer pour Coach K fut incroyable. J’adore la façon dont il se comportait avec moi. J’avais l’impression d’apprendre quelque chose de nouveau sur et en dehors du parquet chaque jour grâce à lui. Il était dur avec moi, il me parlait et m’apprenait tout le temps. Je réussis souvent dans un environnement comme ça. Jouer pour un coach qui adopte les mêmes méthodes peut être réellement bien je pense. Je recherche toujours un moyen d’apprendre d’un coach parce que c’est un réel professeur pour moi. Je suis excité à l’idée de faire partie de cette atmosphère. »

LUKE KENNARD

Luke Kennard tient néanmoins à réitérer toute sa détermination et motivation à l’approche de la Summer League qui est la première grande étape d’une carrière NBA pour tous les rookies draftés :

« La Summer League commencera bientôt et je suis très excité à l’idée de la jouer. J’ai regardé la Summer League très longtemps et c’était cool de la regarder mais dorénavant être en mesure de la jouer est quelque chose d’surréel. Je vais essayer d’apprendre afin de commencer au mieux ce nouveau processus »

LUKE KENNARD

Auteur de 19.5 points 5.1 rebonds 2.5 passes (49% aux tirs, 43.8 à trois-points, 85.6% aux lancers-francs), Kennard représente à première vue le profil parfait qui manquait au banc de Detroit, à savoir un joueur intelligent doté d’une très large panoplie de shoots et d’un QI lui permettant d’être un solide arrière playmaker. Néanmoins, sa défense reste le point noir à travailler d’urgence cet été afin d’améliorer ce secteur faible de son jeu.

Une réflexion sur “ Les Pistons misent sur la palette offensive de Luke Kennard

Laisser un commentaire