6 minutes 6 ans

Comme chaque année, quelques semaines après la Draft NBA, les ligues d’été ont lieu, à commencer par celle d’Orlando qui se déroulera entre le 1er et 6 juillet 2017… Les Pistons sont bien évidemment encore invités à y participer. Il y a trois ans, le sophomore Kentavious Caldwell-Pope a été élu MVP de la Summer League alors qu’il y a deux ans, le rookie Stanley Johnson impressionnait tous les observateurs par son niveau de jeu. L’été dernier, Henry Ellenson laissait transparaître des fondamentaux intéressants sur lesquels travailler. C’est le second événement estival marquant pour les nouveaux joueurs de la grande ligue, ils profiteront de matches pour dévoiler leurs points forts et toute leur palette de jeu dans des équipes composées de non-draftés, de free agents, de rookies et de sophomores. Voici donc les informations importantes concernant la Summer League des Pistons :

Roster :

  • Guards : Lorenzo BROWN (Grand Rapids Drive), Trey FREEMAN (Grand Rapids Drive), Pierre JACKSON (Free Agent), Luke KENNARD (Detroit Pistons), Michael GBINIJE (Detroit Pistons), Marcus SIMMONS (Grand Rapids Drive), Dez WELLS (Oklahoma City Blue)
  • Forwards : Hollis THOMPSON (Austin Spurs), Rahlir HOLLIS-JEFFERSON (Orangeville), Will DAVIS (Reno Bighorns), Henry ELLENSON (Detroit Pistons), Markus KENNEDY (Rio Grande Valley Vipers), Derek WILLIS (Kentucky)
  • Centers : Eric MORELAND (Canton Charge), Landry NNOKO (Pesaro), Mike TOBEY (Valencia)

Stanley Johnson s’entraînera avec l’équipe mais ne participera néanmoins pas à la Summer League cette saison.

Calendrier :

  • Dimanche 1er Juillet : Oklahoma City à 23h00
  • Dimanche 2 juillet : New York à 19h00
  • Mardi 4 juillet : Miami à 23h00
  • Mercredi 5 juillet : Charlotte à 21h00
  • Jeudi 6 juillet : Finale de la Summer League d’Orlando (équipes et heure à déterminer)

Cette année, les projecteurs du Michigan seront logiquement tournés vers Luke Kennard, drafté à la 12ème position jeudi dernier. En effet, l’arrière des Pistons pourra dévoiler au grand public ses supposés qualités de shooteurs et playmakers qui ont poussé les dirigeants de Detroit à le choisir. La Summer League représente donc un bon moyen de se faire une première idée du nouveau rookie des Pistons. Interviewé par le Michigan Live, le coach / président des Pistons compte profiter de ces quelques matches pour analyser plus en profondeur le jeu offensif de Kennard :

« Evidemment, durant la Summer League, nous n’allons pas lui demander de faire des choses réellement particulières mais il peut le faire sur certains points que nous jugeons bons. Je l’ai observé plusieurs fois mais je pense que comme avec chaque joueur je vais en apprendre davantage au fur et à mesure que nous allons construire et au fur et à mesure que nous allons avoir plus de temps de jeu dans la rotation. C’est assurément un joueur sur lequel vous pouvez construire. Comme je l’ai dit, je pense qu’il y a une chose qui est réellement importante de noter, c’est de ne pas voir Luke comme un simple shooteur de corner… Il peut shooter mais il y a tellement d’autres choses. »

STAN VAN GUNDY 

Par ailleurs, la ligue d’été est également un moyen de renforcer le fond de son effectif lorsque le salary cap d’une équipe est au bord de l’implosion, comme c’est le cas avec les Pistons actuellement.

3 commentaires sur « Luke Kennard et Henry Ellenson sous les projecteurs de la Summer League »

Laisser un commentaire