7 minutes 6 ans

Après une saison marquée par plusieurs échecs individuels mais surtout collectifs, Stan Van Gundy semble enclin à effectuer quelques changements au sein de son équipe afin d’améliorer ce jeune groupe qui ne manque néanmoins pas de potentielLogiquement les deux principales cibles visées qui pourraient plier bagages sont Andre Drummond et Reggie Jackson, les supposés leaders de la franchise du Michigan étaient déjà au cœur des rumeurs de départs lors de la NBA Trade Deadline. D’ailleurs, la semaine dernière, à quelques heures de la NBA Draft, le pivot des Pistons était concerné par un éventuel échange aux Sacramento Kings mais également aux Los Angeles Clippers. 

Interviewé par le Detroit News, Stan Van Gundy est revenu sur les rumeurs de trades soulignant que tous ces bruits de couloirs font partie du quotidien de chaque joueur et que cela ne signifie jamais qu’une franchise essaye réellement d’échanger les personnes mentionnées :

« Je pense qu’il a été blessé lors de la Trade Deadline quand son nom a été mentionné dans les rumeurs. Maintenant, elles lui passent au travers. N’importe qui d’entre nous seraient dérangés par ces rumeurs, mais c’est un fait de vie dans la NBA. Il y a deux semaines, son nom (Andre Drummond) et celui de Reggie (Jackson) ont été impliqués dans des rumeurs, dans des équipes avec qui nous n’avons même pas parlé sur ce sujet. Ces choses arrivent souvent en NBA. C’est juste la réalité. »

STAN VAN GUNDY

Cependant, même s’il n’y a rien de bien concret ou fondé, le coach / président des Pistons tient tout de même à rappeler que personne est intouchable dans son équipe et qu’il était toujours à l’écoute des offres avec l’espoir d’améliorer son groupe après une saison décevante :

« Les gens ont du mal avec l’honnêteté, comme si c’était une chose gênante, donc tout le monde se ment l’un à l’autre. C’est plus rassurant. Justement, c’est quand tu te rends compte que tu as menti que c’est douloureux et pénible. Et je pense que Andre (Drummond) l’a compris. A la Deadline, il a vraiment été vexé, maintenant il a l’air d’avoir totalement saisi. »

STAN VAN GUNDY

De plus, Stan Van Gundy précise que les dirigeants NBA sont constamment en contact pour parler, négocier et se renseigner afin de connaître au mieux toutes les situations des franchises, pour aborder la Free Agency avec le plus de paramètres possibles :

« Il est encore à un certain âge où toutes ces choses l’ennuient. Les rumeurs sont toujours présentes à certains moments de l’année – à la Deadline, à la Draft, en Juillet… Il y aura plein de rumeurs de ce genre. Nous parlons avec les 29 autres franchises. Jeff Bower parle tous les jours à chaque équipe et donc ce genre de choses va encore arriver. Il y a les rumeurs d’un côté et la façon dont cela se passe de l’autre. Ce que je lui ai dit – comme il me l’a demandé – c’est que la rumeur de Sacramento concernant le cinquième choix de Draft et lui n’avait pas été discuté. Mais je ne vais pas venir le voir en lui disant qu’il ne sera pas tradé. Nous n’avons gagné que 37 matches, nous devons essayer d’être meilleurs. » 

STAN VAN GUNDY

Auteur d’une bonne saison qui avait conduit les Pistons vers les Playoffs, Andre Drummond (13.6 points 13.8 rebonds) avait reçu une prolongation de contrat l’été dernier, à hauteur de $130.0 millions sur cinq années. Néanmoins, le pivot de 23 ans a connu une année difficile marquée par des statistiques en baisse, des pourcentages aux lancers-francs toujours aussi mauvais, une défense manquante d’énergie et de concentration mais surtout par une attitude ternie d’une passivité maladive.

Laisser un commentaire