5 minutes 5 ans

Testé lors de la Summer League d’Orlando, Eric Moreland s’était vu offert par la franchise du Michigan, un contrat partiellement garanti de trois saisons au minimum salarial. Au cours de cette ligue d’été, le pivot de 25 ans (7.8 points 8.3 rebonds 2.9 contres) a impressionné le staff des Pistons de part sa défense, ses qualités de rebondeurs et son énergie dans la raquette.

Interviewé lors de la présentation officielle, Stan Van Gundy souligne qu’Eric Moreland avait tapé dans l’œil des dirigeants depuis la fin de saison dernière et avait d’ailleurs accroché un ticket pour la Summer League après s’être fait tester lors d’un mini-camp des free agents au début du mois de juin :

« Le nom d’Eric (Moreland) est revenu plusieurs fois depuis que nous sommes ici. Il n’a pas cessé d’être meilleur, de s’amélioré. Nous avons amené Eric au sein de notre mini-camp de free agents en juin. A ce moment, nous pensions qu’il pouvait être formidable pour un double-contrat (ndlr. G-League + NBA) mais quand nous l’avons testé lors de la Summer League, nous avons vu bien au-delà que cela. Lors des quatre entraînements au camp de free agents, ainsi qu’aux cinq matches et sept entraînements à Orlando, il a joué à un niveau élevé. »

STAN VAN GUNDY

Par ailleurs, le nouveau numéro 24 de Detroit est extrêmement touché par l’intérêt répété qu’il a suscité au sein de l’organisation des Pistons :

« Jeff et lui (Stan Van Gundy) m’ont beaucoup observé et j’apprécie l’opportunité. Je veux devenir un outil pour eux, afin d’être utilisé sur le parquet pour aider l’équipe autant que possible. C’est un très grand honneur parce que Stan a une réelle histoire notamment concernant le développement des intérieurs. Être un journeyman dans cette ligue est marrant car vous comprenez bien le système d’échange de chaque équipe… J’ai toujours cru en moi et je me considérais encore comme un joueur de cette ligue. Je n’ai jamais perdu la foi et je voulais revenir ici pour montrer ce que je valais. Je savais que les Pistons étaient intéressés mais je voulais rester moi-même. »

ERIC MORELAND

Non-drafté en 2014, Eric Moreland était parvenu à décrocher un contrat de deux ans avec les Sacramento Kings (onze apparitions en deux saisons) après une Summer League 2014 satisfaisante. Par la suite, il avait été assigné à plusieurs reprises en G-League avec les Reno Bighorns, franchise affiliée à l’équipe californienne. 

Laisser un commentaire