3 minutes 6 ans

Avec l’instauration de la nouvelle convention collective dès la saison 2017-2018, certaines nouveautés font leur apparition comme notamment la mise en place de two-way contracts qui permettent aux franchises NBA d’agrandir leur effectif à dix-sept joueurs (au lieu de quinze). En effet, les deux places additionnelles peuvent être comblées par des joueurs ayant signé ce type de contrat. Cette option concerne les joueurs avec moins de trois années maximum en NBA à leur actif. De plus, cela facilite les voyages entre la NBA et la G-League (anciennement appelée D-League) car les two-way contracts offrent à leur équipe la possibilité de conserver leurs droits en cas d’une éventuelle signature fixe. En réalité, ces deux joueurs font offices de « réserves » ou « jokers » dans cette longue et intense saison NBA parfois ponctuée de blessures importantes.

D’après HoopsHype, Luis Montero a signé un contrat de deux années de type two-way c’est-à-dire qu’il aura l’opportunité de s’entraîner avec les Pistons, d’évoluer 45 jours maximum (selon le règlement) dans la grande ligue mais surtout de développer son jeu chez les Drive de Grand Rapids en G-League. Son salaire sera compris entre $75.000 et $275.000, d’après la fourchette fixé pour les two-way contracts.

Non-drafté mais signé en 2015 par les Trail Blazers, l’ailier dominicain a été aperçu douze fois sur les parquets NBA et a passé la majeure partie de son début de carrière en G-League. Il pose donc ses valises à Detroit (enfin à Grand Rapids) pour devenir officiellement le futur seizième joueur du roster de Stan Van Gundy.

Laisser un commentaire