6 minutes 5 ans

Considéré comme l’artisan majeur du retour en Playoffs, Reggie Jackson (14.5 points 5.2 passes) a violemment été stoppé dans son élan positif par une tendinite au genou lors de sa préparation en septembre dernier. Alors que les médecins lui conseillaient de prolonger sa rééducation, l’ancien meneur du Thunder a décidé d’écourter sa durée d’indisponibilité, afin de retrouver au plus vite sa place de titulaire, ce qui représente a posteriori la plus grosse erreur de la saison dernière.

Interviewé par le Detroit News, Stan Van Gundy souhaite montrer une nouvelle fois, la confiance qu’il accordait à son meneur. De plus, le coach de Detroit a tenu à préciser que Reggie Jackson travaillait intensivement sur le plan physique pour préparer au mieux la saison prochaine :

« Il est à Los Angeles sous la supervision du médecin et de notre kiné Mark Cranston, qui passent tout l’été là-bas. Reggie (Jackson) doit reprendre confiance physiquement, il doit se sentir capable de faire les choses qu’il faisait avant. Ça se passe bien pour l’instant. Il s’est blessé lors du training camp l’an passé. Il a voulu revenir, et on voulait qu’il revienne, mais je ne pense pas qu’il ait été à 100% depuis et à cause de ça il n’allait pas bien mentalement. »

STAN VAN GUNDY

En effet, alors qu’ils étaient supposés poursuivre leur croissance en s’installant comme une équipe confirmée de Playoffs, les Pistons ont chuté lamentablement en terminant à une maigre 10ème position (avec seulement  37 victoires pour 45 défaites). Désormais, il est l’heure d’enterrer officiellement cette mauvaise année pour se concentrer sur le futur mais cela demande une grande patience :

« Il croit vraiment en ce processus et il en est à un point où il veut faire un peu plus chaque jour. C’est un bon signe, et il retrouvera sa confiance pour attaquer le cercle ou faire les actions qu’il faisait il y a deux ans. Quand la question de savoir s’il faisait partie des dix meilleurs meneurs de la ligue ne se posait même pas. »

STAN VAN GUNDY

Par ailleurs, le meneur de 27 ans ne compte pas travailler seulement de manière individuelle cet été, puisqu’il a d’ores et déjà discuter avec le nouvel arrivant Avery Bradley (lors de la conférence de presse de ce dernier) et s’est montré très satisfait à l’idée de partager le back-court avec un joueur aussi polyvalent que l’ancien Celtic : 

« C’est un gars qui peut créer non seulement pour lui mais aussi pour l’équipe. Je vais en bénéficier, jouer un peu plus de 1 contre 1 et attaquer un peu plus. Il n’est peut-être pas le shooteur le plus respecté, mais il travaille extrêmement dur. Il travaille toujours son jeu même après sept saisons dans la ligue. Il va faire son job et il sait à quel point il est difficile de prendre de bons shoots. Langston (Galloway) et lui vont beaucoup m’aider. »

REGGIE JACKSON

 En espérant que ces déclarations apaisent légèrement les relations entre Reggie Jackson et son coach/président, qui semblent relativement assez tendues depuis quelques mois. Au coeur des rumeurs de transferts, Jackson devrait normalement rester dans le Michigan mais va-t-il retrouver son niveau et reconquérir le respect des fans ? 

Laisser un commentaire