5 minutes 5 ans

A l’approche de la fin officieuse du marché NBA, les équipes commencent petit à petit à réfléchir à la manière d’utiliser leur nouvel effectif en imaginant différents cinq majeurs. Et du côté de Detroit, plusieurs joueurs sont (plus ou moins) sûrs de débuter la saison prochaine : l’axe Reggie Jackson – Avery Bradley semble être solide pour former le back-court alors que Andre Drummond sera attendu au tournant au poste de pivot.  

Interviewé par le site officiel Pistons.com, le coach / président des Pistons est revenu sur le gros dilemme estival qui touche la franchise du Michigan : de quels joueurs les ailes seront-elles composées ? L’homme mis au centre de cette interrogation est bien entendu Tobias Harris, capable de jouer aux postes 3 et 4 (contrairement à Stanley Johnson et Jon Leuer) :

« Tobias Harris est un titulaire pour moi, aucun doute. Andre (Drummond) aussi, tout comme Jon Leuer. Et je pense que des joueurs comme Stanley Johnson, Reggie Bullock, Ish Smith ont prouvé qu’ils pouvaient débuter les matches. Langston Galloway aussi. Je crois simplement que cela va prendre un peu plus de temps que d’habitude, pour prendre une décision lors de la pré-saison. Il n’y a aucune question sur le fait que Tobias soit un titulaire. Je pense que beaucoup d’équipes utilisent un titulaire en sortie de banc. Vous essayer toujours de mélanger vos units. »

STAN VAN GUNDY

En effet, l’ailier-fort de 25 ans a prouvé l’année dernière qu’il pouvait être efficace en ailier-fort titulaire comme en sixième homme de luxe. Désormais, son rôle et son poste seront définis par rapport à l’environnement qui l’entoure c’est-à-dire les adversaires et les formes de ses coéquipiers :

« Ce sera intéressant à observer. Certes, ça dépend de lui, mais aussi de nos adversaires, et des autres joueurs, sans oublier d’adapter notre équipe à nos besoins, comme avec Stanley (Johnson), Jon (Leuer), Henry (Ellenson) et Reggie Bullock… On est heureux d’avoir Tobias, car il peut être soit titulaire soit remplaçant. Nous avons de la chance de posséder un gars comme Harris car il peut jouer sur plusieurs postes. Ce sont les autres joueurs, qui vont se battre pour leurs minutes, qui vont déterminer où Tobias va finir. »

STAN VAN GUNDY

Tournant à 16.1 points 5.1 rebonds, Tobias Harris n’a débuté que 48 matches mais s’est toujours montré efficace et régulier dans sa production offensive peu importe le statut fixé par Van Gundy. Soucieux de progresser, l’ancien pensionnaire du Tennessee passe l’ensemble de ses vacances d’été à New York afin de travailler avec son coach personnel ainsi que son frère Tyler Harris (ex-Levallois Metropolitans) et sa sœur Tori Harris, également basketteurs. D’après Stan Van Gundy, l’objectif numéro un sera d’améliorer son shoot extérieur et d’endurcir sa défense.

Laisser un commentaire