6 minutes 6 ans

Sous contrat avec la NBA depuis 2006, l’équipementier Adidas avait signé un contrat de $400.0 millions sur dix années avec la grande ligue de basket. Cependant, à la fin de la saison 2015-2016, la marque aux trois bandes ont annoncé qu’ils n’allaient pas renouveler leur contrat avec la NBA. Après plusieurs rumeurs insistantes autour de Jordan Brand, Champions, Under Armour et Peak, c’est finalement la grosse écurie Nike qui a paraphé un accord historique de un milliard de dollars sur une durée de huit années soit $125.0 millions annuels.

Suite à ce partenariat, des nouveaux maillots étaient en préparation depuis quelques mois et la franchise du Michigan ont profité d’une actualité stérile pour présenter lors d’une conférence de presse leurs maillots « Association » et « Icon ». En effet, la NBA et Nike ont décidé de faire disparaître les traditionnels maillots domiciles et extérieurs, laissant places plutôt à des maillots thématiques : le maillot classique blanc, le secondaire coloré, le troisième choisi par les joueurs et un dernier rendant hommage à l’histoire de la ville. En revanche, les Pistons connaissent très peu de changements mise à part les apparitions du logo sur la ceinture du short, de la virgule Nike et du nouveau logo secondaire sur le short. A noter que les couleurs mineures semblent tout de même plus allégées et épurées au niveau du col, rendant les maillots plus soignés et propres.

De plus, afin de respecter la nouvelle stratégie publicitaire mise en place par Adam Silver (le commissioner de la NBA), les franchises NBA n’ont pas seulement des nouveaux maillots mais également un sponsor – assez discret – sur l’ensemble des quatre uniformes Nike. Ainsi plusieurs équipes ont d’ores et déjà annoncé leur partnership au vu de la saison 2017/2018 : Boston Celtics (GE), Brooklyn Nets (Infor), Cleveland Cavaliers (Goodyear), Minnesota Timberwolves (Fitbit), Orlando Magic (Disney), Philadelphia 76ers (StubHub), Sacramento Kings (Blue Diamond Almonds), Toronto Raptors (Sun Life) et Utah Jazz (5 for the Fight). Ainsi, la franchise du Michigan a opté pour une entreprise locale comme le souhaitait Tom Gores et Arn Tellem. Après plusieurs rumeurs autour du « Big Three » de Motor City (Chrysler, Ford et General Motors), les dirigeants ont finalement jeté leur dévolu sur Flagstar Bank, l’une des plus importantes banques du Michigan. 

Interviewé lors de la présentation officielle, le patron de Flagstar Alessandro P. DiNello a tenu à clamer sa joie suite au partenariat signé avec les Pistons :

« Je suis un gars de Detroit. Je suis né ici à Detroit, j’ai grandi ici à Detroit et j’ai été un Pistons Fan toute ma vie. Il n’existe pas de plus grand fans des Pistons. J’ai été abonné quand mes enfants étaient plus petits, et c’est incroyable de voir cette équipe revenir au centre-ville. C’est exactement là où nous devrions être et nous sommes très fiers d’en faire partie. C’est un gros deal pour nous. La NBA est un grand marché. »

Alessandro P. DiNello

 

Laisser un commentaire