5 minutes 5 ans

Considéré comme l’artisan majeur du retour en Playoffs, Reggie Jackson a violemment été stoppé dans son élan positif par une tendinite au genou lors de sa préparation en septembre dernier. Alors que les médecins lui conseillaient de prolonger sa rééducation, l’ancien meneur du Thunder avait prit la décision d’écourter sa durée d’indisponibilité, afin de retrouver au plus vite sa place de titulaire, ce qui représente a posteriori la plus grosse erreur de la saison dernière.

D’après le Detroit Free Press, Jackson n’est pas encore apte à retrouver les parquets NBA. En effet, il semble encore touché à son genou et au lieu de prendre des risques inutiles, des précautions vont être prises afin d’éviter les mêmes erreurs que la saison passée. Interviewé par le média local, Stan Van Gundy a confirmé que son joueur n’était pas prêt à s’entraîner normalement :

« Je ne pense pas qu’il sera prêt à faire les journées où l’on aura deux séances par jour, mais à part ça, on espère qu’il sera prêt. On ne sait jamais, mais il devrait l’être.  Il n’a pas encore vraiment repris le travail avec un ballon. Il shoote un peu mais il n’a pas fait grand chose sur le terrain, et il va être sur une phase de montée en charge. Il n’a pas joué au basket depuis la fin de saison, et il sera un peu rouillé. Mais si on l’a pendant trois semaines et demie, il sera bien. »

STAN VAN GUNDY

En somme, le natif de Pordenone en Italie va suivre un programme d’une durée de seize semaines basé majoritairement sur du renforcement musculaire au niveau des jambes alors que la partie pratique sera limitée à de simples séances de shoots. Cependant, le coach / président des Pistons reste assez confiant concernant son meneur de jeu et tient à préciser que si les consignes de rééducation sont cette fois-ci respectées par Jackson, un retour le 18 octobre prochain pour le premier match de la saison régulière est plus qu’envisageable. (vs Charlotte Hornets à la Little Caesars Arena à 01h00)

La saison passée, le meneur de 26 ans tournait à 14.5 points 5.2 passes à 41.9% aux shoots, en 52 matches (27.4 minutes) et malgré de nombreuses rumeurs de départ, Stan Van Gundy a décidé de le conserver – probablement par manque d’intérêt. En espérant retrouver le meneur qui nous a reconduit en Playoffs après sept d’absence.

 

Laisser un commentaire