4 minutes 5 ans

Drafté à la dix-huitième position de la cuvée 2016, Henry Ellenson a connu une première saison plutôt discrète au sein de la grande ligue. Barré dans la rotation par Jon Leuer, Tobias Harris et Marcus Morris, le sophomore a évolué la plupart de son temps en G-League (anciennement appelée D-League) sous la tunique des Grand Rapids Drive pour des moyennes de 17.9 points 8.9 rebonds.

Interviewé par HoopsHype, l’intérieur de 20 ans semble assez confiant concernant une possible qualification en Playoffs de part la conférence jugée ouverte :

« C’est excitant de voir à quel point l’Est est ouvert maintenant. À nous d’en profiter. Mais le fait est que tout le monde le dit désormais, que la conférence est plus faible. Beaucoup d’équipes disent : ‘Oh, on peut aller en playoffs maintenant.' »

HENRY ELLENSON

Comme il l’a déjà affirmé par le passé, le concurrence – que ce soit au sein de sa propre équipe ou dans la conférence – ne lui fait absolument pas peur, bien au contraire il l’utilise comme source de motivation. D’après lui, Detroit possède les armes nécessaires pour pouvoir rivaliser et survivre face aux quatorze autres équipes :

« Je suis confiant par rapport à notre équipe. Nous avons le talent, pas de doute là-dessus, avec des gars comme Reggie (Jackson), Tobias (Harris), Dre (Drummond), Avery (Bradley), et la liste continue. Je suis excité mais comme je l’ai dit, tout le monde pense pouvoir faire les playoffs alors il y aura bien plus de concurrence. »

HENRY ELLENSON

Après une Summer League 2017 convaincante, Henry Ellenson espère rentrer dans les plans de Stan Van Gundy pour son année de sophomore. Malheureusement, cela resterait assez surprenant de le voir entrer pleinement dans la rotation étant donné ses faiblesses défensives et physiques.

Laisser un commentaire