7 minutes 5 ans

Sélectionné à la douzième position de la dernière Draft, Luke Kennard se devait de travailler son jeu cet été s’il souhaitait intégrer la rotation de manière fixe dès sa saison rookie. Et c’est pour cette raison que – sous la supervision de l’assistant Rex Walters – l’ancien protégé de « Coack K » a étoffé sa panoplie offensive, tout en améliorant en priorité sa défense.

Interviewé lors du Media Day lundi dernier, Stan Van Gundy précise qu’il sera compliqué de laisser Luke Kennard au bout de banc sans minute. En effet, cela paraît logique étant donné que le rookie de 20 ans peut pallier toutes les faiblesses des Pistons à savoir le shooting et le QI basket :

« Je pense que cela sera vraiment difficile de le garder hors de la rotation. Nous avons une bonne profondeur sur les ailes, donc cela reste possible qu’il intègre la rotation. Il est juste trop bon pour le laisser de côté. Il a de très bonnes capacités, il peut shooter et passer – ce qui sont deux choses très importantes et il sent et lit parfaitement le jeu notamment en défense. »

STAN VAN GUNDY

De plus, le coach / président des Pistons rappelle qu’il est muni d’énormément de joueurs différents et donc potentiellement de plusieurs rotations possibles selon l’adversaire du soir :

« Ce que je prévois, c’est que cela bougera souvent pendant l’année, mais à tout moment, nous aurons huit ou neuf gars dans la rotation. Nous avons beaucoup d’éléments prêts à jouer, peu importe la situation par exemple si nous sommes en back-to-back ou que nous avons besoin de plus d’énergie et de shooting. A l’heure actuelle, tout le monde peut intégrer la rotation. »

STAN VAN GUNDY

Par ailleurs, malgré toutes les forces offensives que Kennard représente, force est de constater que l’aspect défensif était assez inquiétant lors de sa Draft en juin dernier, mais le nouveau numéro 5 des Pistons semble avoir travaillé de ce côté :

« Je pensais après la Draft que cela serait un très gros problème. J’ai été sincère avec lui  : je pensais qu’il ne défendait pas du tout. Je l’ai regardé en vidéo et c’était assez inquiétant pour être honnête avec vous. Nous adorons ses capacités offensives et nous avons parié que sa dureté et son intelligence le mèneraient à devenir un défenseur correct. »

STAN VAN GUNDY

Stan Van Gundy a profité du Media Day pour analyser le jeu défensif du natif de Middletown dans l’Ohio. D’après le coach de Detroit, Kennard a un potentiel non-négligeable en défense de part son intelligence et sa capacité d’adaptation :

« En le regardant pendant les trois dernières semaines, je peux dire qu’il n’est pas inférieur à la moyenne en termes de déplacements défensifs. Il a une taille décente, il est costaud et devrait donc devenir un bon défenseur. Cela pourrait être une des qualités majeures à force d’apprendre les systèmes. Il devrait être au moins un défenseur moyen, sinon il sera un défenseur supérieur à la moyenne, très rapidement. »

STAN VAN GUNDY

Préféré à Donovan Mitchell (Louisville / Utah Jazz), il tournait à 19.5 points 5.1 rebonds 2.5 passes à Duke (49% aux tirs, 43.8 à trois-points, 85.6% aux lancers-francs), Kennard représente le profil parfait qui manquait au banc de Detroit la saison passée, à savoir un joueur intelligent doté d’une très large panoplie de shoots et d’un QI lui permettant d’être un solide arrière playmaker.

Laisser un commentaire