Site icon Daily Motown

[MEDIA DAY] Andre Drummond prêt à faire taire les critiques

Publicités

Au centre des rumeurs de trades depuis six mois désormais, Andre Drummond porte logiquement le fardeau de la décevante saison dernière des Pistons, ainsi que les multitudes désillusions de ce groupe. Prolongé cinq saisons à $130.0 millions, le pivot de 24 ans a déçu de part son attitude déplorable ou son faible apport réel malgré de solides statistiques.

Interviewé lors du Media Day, Drummond promet de changer sa mentalité cette saison. A 24 ans, il sait parfaitement que l’équipe a besoin d’une plus grande maturité venant de sa part :

« J’ai 24 ans désormais et je suis dans la ligue depuis six années. Au cours du temps, j’ai mûri mais les choses sont devenues bien plus sérieuses. J’étais qu’un simple môme de 17 ou 18 ans avec les seules envies de gagner de l’argent et de prendre du plaisir en jouant au basket. Finalement, c’est toujours le même business et la maturité est quelque chose de nécessaire. Cette année est une bonne occasion de verrouiller cela en étant plus professionnel. »

ANDRE DRUMMOND

Par ailleurs, l’ancien pensionnaire de UConn tient à corriger l’un de ses plus gros défauts ciblé depuis plusieurs mois. En effet, l’intérieur des Pistons souhaite se muter en véritable pivot énergétique qui apporte de l’intensité à chaque match :

« L’énergie est une chose que je peux apporter chaque soir. Cela ne requiert pas une compétence spéciale – rien d’autre qu’un travail intensif. C’est une chose que je peux et que je dois amener : du travail dur, de l’énergie et de l’effort, afin de propulser mon équipe là où elle a besoin d’être. L’année que j’ai eu la saison passée ne me représentait pas. Maintenant, ce n’est plus l’heure de s’égarer parce que la fenêtre est courte pour tout le monde dans cette ligue. Cela ne dure pas 20 ans. »

ANDRE DRUMMOND

Pour conclure sa première conférence de presse officielle de la saison, Andre Drummond énumère tout le travail physique bénéfique qu’il a effectué durant la période estivale :

« Je me déplace plus rapidement, je saute plus haut et je me sens bien en somme. C’est quelque chose dont je suis fier : d’avoir pris le temps de me remodeler à travers mon opération. J’ai fait un énorme travail cet été pour être dans une forme physique parfaite. J’ai perdu tous les kilos que j’étais supposé perdre. Désormais je suis en mesure de jouer avec un poids optimal de 129 kilos après avoir perdu 14 kilos durant l’été. Je vais changer mon régime alimentaire afin de maintenir ce poids, pour rester actif et être prêt à jouer »

ANDRE DRUMMOND

Tournant à 13.6 points 13.8 rebonds à 53% en 29.7 minutes, Andre Drummond a conscience que la saison à venir sera probablement déterminante sur son avenir à Motor City. Alors que Stan Van Gundy promet un changement de statut et d’utilisation de son joueur au sein des systèmes, le pivot continue sa classique campagne de communication portant majoritairement sur son jeu et son état physique. En espérant que les paroles soient de futurs actes qui lui permettront de retrouver le All-Star Game ainsi que les Playoffs.

Quitter la version mobile