3 minutes 5 ans

Avec son opération au nez, Andre Drummond avait promis que cela allait métamorphoser son jeu notamment sur la ligne des lancers-francs. Et même si la plupart des observateurs restaient dubitatifs concernant une éventuelle progression miracle, force est de constater que les premiers échantillons analytiques sont très prometteurs : sur le mois d’octobre (pré-saison + les quatre premiers matches de la saison), le pivot des Pistons tourne à 81.25% soit un magnifique 26 réussites sur 32 tentatives.

DM51Qa9W0AApGgn.jpg

37.1% ; 41.8% ; 38.9% ; 35.5% ; 38.8% ; 83.3%

Interviewé par le Detroit Free Press, Andre Drummond a reconnu que le principal problème fut l’aspect psychologique. Maintenant qu’il a corrigé son geste et sa routine, il semble enclin à travailler aussi son mental afin de gagner en régularité sur la ligne :

« C’est mental en fin de compte. Quand j’arrive sur la ligne, je pense le rentrer à chaque fois. Et si je rate, ce n’est pas grave, il faut shooter le suivant avec la même gestuelle et sans hésitation. Concentration et détermination sont mes mots d’ordre. Quand je suis sur la ligne, je prends mon tir, tout simplement. J’ai bossé dessus chaque jour cet été et je veux rester constant toute la saison. »

ANDRE DRUMMOND

En espérant que cette première observation ne soit pas qu’une simple impression éphémère, désormais nous allons patienter afin d’en tirer une conclusion officielle. 

 

Laisser un commentaire