5 minutes 5 ans

Avec le retour de Anthony Tolliver à Detroit et les progrès observés de Henry Ellenson, la concurrence dans la raquette devient de plus en plus rude à Detroit et les minutes compliquées à saisir. Sans oublier, les présences de Andre Drummond, Tobias Harris et Jon Leuer, déjà bien ancrés au sein de la rotation.

Interviewé par le Detroit News, Stan Van Gundy est revenu sur sa gestion des intérieurs en ce début de saison. L’un de ses principaux dilemmes est de savoir qui de Henry Ellenson ou Anthony Tolliver jouera régulièrement :

« C’est une décision qui a été difficile à prendre, c’était vraiment compliqué. (Anthony) Tolliver est un vétéran, un grand compétiteur et il a un gros shoots. Henry (Ellenson) a bien joué et à ce moment de la saison, je vais donner une chance au jeune joueur de montrer ce qu’il peut faire »

STAN VAN GUNDY

Concernant Tolliver, le coach / président des Pistons sait à quoi s’attendre et c’est pour cette raison qu’il considère son vétéran de 32 ans comme une valeur sûre, un joker en somme, capable d’apporter son shoot extérieur et son énergie contagieuse :

« Je sais à peu près à quoi m’attendre avec (Anthony) Tolliver – un gars qui est toujours prêt, un super pro. Je ne sais pas avec Henry (Ellenson). C’est le match NBA le plus important de sa jeune carrière. (Anthony) Tolliver est très bon mais je sais ce qu’il apporte. Avec Henry (Ellenson), on veut encore explorer et voir ce qu’il peut apporter. C’est pour ça que j’ai choisi de le faire jouer. »

STAN VAN GUNDY

Sur les quatre premiers matches, Van Gundy a essayé plusieurs combinaisons d’intérieurs différentes mais Anthony Tolliver semble tout de même se démarquer d’Henry Ellenson :

  • Tolliver : 40 minutes jouées sur deux apparitions (7.0 points 3.0 rebonds)
  • Ellenson : 20 minutes jouées sur deux apparitions (6.5 points 2.0 rebonds)

De plus, le backup au poste 5 représente un autre problème. En effet, alors que Stan Van Gundy avait promis d’utiliser plus souvent le serbe Boban Marjanovic, il a finalement été listé comme inactif sur trois des quatre premiers matches. D’abord, ce fut le troisième pivot Eric Moreland qui assurait les minutes derrière Andre Drummond mais jugé trop tendre offensivement, « SVG » a décidé de faire de Jon Leuer le remplaçant attitré au poste 5 :

  • Moreland : 24 minutes jouées sur deux apparitions (0.0 point 2.0 rebonds)
  • Marjanovic : 4 minutes jouées sur une apparition (2.0 points 0.0 rebond)
  • Leuer : 87 minutes jouées sur quatre apparitions (6.5 points 2.5 rebonds)

Laisser un commentaire