5 minutes 5 ans

Sélectionné à la douzième position de la dernière Draft, Luke Kennard se devait de travailler son jeu cet été s’il souhaitait intégrer la rotation de manière fixe dès sa saison rookie. Et c’est pour cette raison que – sous la supervision de l’assistant Rex Walters – l’ancien protégé de « Coack K » avait montré des signes de progression en défense, tout en étoffant sa panoplie offensive.

Interviewé par le Detroit News, Stan Van Gundy a avoué être impressionné par son rookie. En effet, après l’avoir laissé de côté lors de l’opening night contre les Charlotte Hornets (victoire 102-90), le coach / président des Pistons a décidé d’offrir à Luke Kennard la chance de s’exprimer face aux Washington Wizards (défaite 115-111) lors du second match :

« Il était contrarié de ne pas avoir joué. C’est exactement ce genre de réaction que l’on espère avoir. Il est rentré et a connu une très bonne première mi-temps, il sait une chose : c’est qu’il doit être agressif. Les trois ou quatre premiers jours du training camp, il était vraiment bon. Et après, je ne sais pas si c’est la fatigue mais il fut bien plus passif offensivement. Ce soir, il a été agressif et nous voulons qu’il joue de cette façon. »

STAN VAN GUNDY

Le principal intéressé souhaite avant tout conserver cette détermination, c’est-à-dire que peu importe son rôle dans la rotation, il se tiendra prêt à rentrer en jeu pour apporter ce qu’il sait faire :

« Je sais que mes coéquipiers et coaches n’arrêtent pas de me dire d’être juste prêt. C’est ce que j’ai fait. J’ai écouté. En saisissant l’opportunité que j’ai eu, j’ai beaucoup appris. Je vais juste continuer à rester prêt et si mon nom est appelé pour jouer, alors j’essayerai d’avoir un impact partout. »

LUKE KENNARD

Face aux Washington Wizards, Luke Kennard a effectivement réalisé une solide prestation. Auteur de 11 points à 5/8 aux shoots en 19 minutes, l’élève de Duke s’est montré précieux en sortie de banc avec notamment une assurance aux tirs et une justesse dans ses pump-fakes et mid-range jumpers :

« Etre agressif fait partie de ma mentalité. Depuis qu’ils m’ont dit que je devais être plus agressif, j’ai gardé cela en moi. Je vais désormais continuer à faire cela, continuer à m’améliorer et continuer à être agressif. »

LUKE KENNARD

Sur ce début de saison (cinq matches joués), l’arrière de 19 ans est apparu à trois reprises. Malgré quelques erreurs évitables, Kennard produit un basket juste en effectuant les bons choix offensifs. En défense, il fait les efforts nécessaires en utilisant son intelligence de jeu pour pallier certaines faiblesses évidentes. Pour conclure, Stan Van Gundy n’a pas peur d’utiliser son rookie en ce début de saison mais la concurrence reste bien évidemment rude avec Langston Galloway qui réalise de gros débuts sur le maillot des Pistons.

 

Laisser un commentaire