4 minutes 5 ans

ZOOM SUR LE MATCH :

Dommage, il y avait peut-être la place pour un petit holdup sympathique. Les Pistons n’ont rien lâché et sont parvenus à revenir à plusieurs reprises dans le match grâce notamment à leur banc et aux shooteurs en feu. L’important est de réagir vendredi face à Indiana. Reggie Jackson a connu un match plutôt difficile à analyser, tant il a paru si discret voire même invisible par moment. Avery Bradley a réalisé une nouvelle très belle prestation offensive avec 28 points en maintenant une intensité défensive. Stanley Johnson revenait de blessures – un match logiquement discret dû à un hors-rythme de sa part. Tobias Haris a forcé un grand nombre de shoots en attaque malgré une bonne efficacité sur les lignes extérieures. Andre Drummond a été sous-utilisé en attaque (bien regrettable quand on connait les faiblesses à l’intérieur des Bucks) mais a tout de même capté 17 rebonds et marqué 13 points , un solide double-double en somme. Une production du banc mitigée mais utile avec un Langston Galloway en feu lors de la deuxième mi-temps et un Anthony Tolliver toujours égal à lui même dans l’énergie défensive. Le rookie Luke Kennard a produit une seconde excellente copie offensive consécutive avec 11 points dus à de bonnes décisions offensives. Néanmoins, c’est le premier mauvais match d’Ish Smith totalement maladroit à 2/11 aux shoots, symbole de son inefficacité ce soir.  

LES TOPS :

  • Anthony Tolliver
  • Luke Kennard
  • Avery Bradley

LES FLOPS :

  • Reggie Jackson
  • Ish Smith

MICRO DU MATCH :

« Je donne beaucoup de crédits à nos gars. C’est une équipe qui se bat très dur mais nous n’avons vraiment rien fait de bien. Je n’ai pas pu les aider à trouver des solutions offensives.»

STAN VAN GUNDY

BOXSCORE :

DETIND.PNG

HIGHLIGHTS :

BILAN :

10 victoires – 4 défaites –> 2ème de la Conférence EST / 1er de la Division Centrale

PROCHAIN MATCH :

vs Indiana Pacers dans la nuit du vendredi au samedi (01h00), à la Bankersfield Life Fieldhouse 

Laisser un commentaire