6 minutes 5 ans

ZOOM SUR LE MATCH :

Quatrième défaite consécutive des Pistons avant de se frotter aux Warriors et aux Celtics ce week-end. Un banc totalement inutile. Une gestion douteuse de SVG. Défensivement, l’intensité n’est plus régulière. En attaque, de bonnes séquences en général (outre les 7 premières minutes du quatrième sans marquer un panier). Je reste impressionné à chaque confrontation face aux Bucks. Capables de fermer les lignes extérieures, tout en construisant un véritable mur dans la raquette. Explosivité, agressivité et discipline, une défense bien difficile à percer en somme. Reggie Jackson est loin d’être le pire joueur ce soir car il a montré de bonnes choses en attaque, surtout lors de la première MT. Cependant, en défense, les extérieurs des Bucks l’ont totalement dominé. Petite inquiétude concernant son genou… Avery Bradley a enfin pu corriger son shoot. Auteur de 20 points (5/13FG – 3/5 du parking), il a vraiment été rassurant ce soir en attaque. Cependant, il est beaucoup moins agressif et dominant en défense depuis quelques matches, ce qui est inquiétant avant le week-end GSW et BOS. Stanley Johnson a probablement réalisé son pire de la saison. En plus d’être l’auteur d’un horrible 0/8 aux shoots (déjà 0/13 lors de l’Opening Night), il n’a clairement pas été transcendant en défense, ce qui le fait passer pour un pion inutile dans ce type de matches. Tobias Harris a plutôt été discret en première MT avant de scorer pas moins de 11 points dans le troisième QT, permettant ainsi aux Pistons de repasser devant. Auteur de 21 points à 8/14FG, il a pesé en seconde période. Andre Drummond a été EXTRAORDINAIRE. Auteur de 27 points 20 rebonds 6 passes à 12/16 FG, il a été le seul élément régulier du match. Défensivement, il est resté agressif et concentré. Il a joué juste en attaque en commettant peu d’erreurs. Le comportement d’un vrai leader ce soir. Cela reste assez déplorable de se dire qu’avec une prestation digne d’un alien comme celle-ci, les Pistons n’ont pas réussi à remporter ce match. Un +20/+20/+5 à 75%, c’est normalement victoire assurée si les coéquipiers suivent… Surtout que l’impact de Drummond était réelle. Le banc a été catastrophique ce soir… Ish Smith (-13), Luke Kennard (-16), Anthony Tolliver (-14) et Eric Moreland (-13), pour un total aux shoots de 4/22 FG. Présent lors du run des Bucks au début du quatrième QT. Aucun effort défensif de leur part. Manque de combativité. Et enfin, la gestion de Stan Van Gundy reste plus que critiquable. La décision de sortir l’intégralité du cinq majeur au début du quatrième QT pour envoyer la second unit face à Giannis a complètement tué le match.

LES TOPS :

  • Andre Drummond
  • Tobias Harris
  • Avery Bradley

LES FLOPS :

  • Ish Smith
  • Anthony Tolliver
  • Eric Moreland
  • Stanley Johnson

MICRO DU MATCH :

« Nous devons garder la tête haute. Nous ne pouvons pas laisser ces défaites nous toucher. C’est une longue saison et nous avons empoché pas mal de victoires plus tôt dans la saison. Cet écart est voué à se produire et c’est ce qui fera dégager notre véritable nature. Nous devons continuer à jouer dur et à rester concentrés. »

ANDRE DRUMMOND

BOXSCORE :

DETMILHIGHLIGHTS :

BILAN :

14 victoires – 10 défaites –> 4ème de la Conférence EST / 2ème de la Division Centrale

PROCHAIN MATCH :

vs Golden State Warriors dans la nuit du vendredi au samedi (01h00), à la Little Caesars Arena

Laisser un commentaire