5 minutes 5 ans

ZOOM SUR LE MATCH :

Detroit aura bataillé avec le peu d’armes disponibles (probablement l’une des pires rotations de la ligue). Le jeu offensif fut brouillon et résidait sur des exploits individuels. Défensivement, peu de cohésion présente sur les lignes extérieures. Avec les absences de Drummond, Jackson, Leuer et Johnson, cela paraissait difficile de rivaliser sur la longueur face à un concurrent direct pour les PO – du moins pas assez pour empocher la victoire. Plutôt fier et content de l’attitude et du visage de l’équipe. Ish Smith a produit un match assez mitigé où ses qualités de gestionnaire ne sont pas assez ressorties alors que l’équipe en avait réellement besoin ce soir. Il a tenté un grand nombre de shoots forcés à mi-distance, surtout dans le quatrième QT. Avery Bradley est apparu logiquement hors rythme. Après avoir manqué les sept derniers matches (sur une durée de deux semaines), il a pris de mauvaises décisions offensives, en étant trop souvent en retard sur les shooteurs en défense. Rien de grave, ce n’est qu’un retour. Le duo Reggie Bullock – Luke Kennard continue de régaler. Les deux montrent une régularité offensive en termes de propreté et d’efficacité au shooting assez impressionnante. En défense, ils se battent et se donnent à leur maximum. Tobias Harris a porté (comme il le pouvait) l’équipe sur ses épaules mais malheureusement il a été sous-utilisé dans le moneytime. Malgré tout, l’ailier-fort des Pistons a montré une réelle agressivité et envie des deux côtés. Boban Marjanovic a réussi à être bien utilisé en attaque et a donc pesé offensivement, notamment au poste où ses Himalaya Hookshot sont toujours aussi efficaces. Néanmoins, sa réactivité défensive fut passagère et il a représenté un véritable fardeau défensif face au small-ball. Le banc a connu une bonne production malgré un Moreland pauvre dans son apport réel (surtout ce soir avec les absents). Dwight Buycks s’est bien débrouillé même s’il commet encore quelques grosses erreurs. Tolliver pas assez impliqué. Kennard toujours aussi parfait.

LES TOPS :

  • Boban Marjanovic
  • Dwight Buycks
  • Reggie Bullock
  • Luke Kennard

LES FLOPS :

  • Avery Bradley
  • Eric Moreland

MICRO DU MATCH :

« Ils ont été dans notre raquette durant tout le match. Il y avait une bonne circulation à l’intérieur. Ils nous ont dominés sur les dribbles, les pick-and-roll, et sur les pénétrations. Nous n’avons pas pu faire circuler le ballon correctement en dehors de la raquette. C’est juste le résumé de ce match. »

STAN VAN GUNDY

BOXSCORE :

DETMIA.PNG

HIGHLIGHTS :

BILAN :

20 victoires – 16 défaites –> 6ème de la Conférence EST / 3ème de la Division Centrale

PROCHAIN MATCH :

vs Philadelphie 76ers dans la nuit de vendredi au samedi (01h00), au Wells Fargo Center

Laisser un commentaire