3 minutes 5 ans

ZOOM SUR LE MATCH :

Encore une défaite inexplicable où les Pistons ne souhaitaient pas défendre de manière agressive. Mise à part la paire Bradley / Drummond, la production offensive reste faible… Un moneytime très mal géré par Detroit qui n’a jamais mis en place des systèmes. Que c’est mal joué de la part de Reggie Bullock qui la joue seul au lieu de la passer à Tobias Harris, sur la dernière possession… A l’image de la copie collective rendue par les Pistons. Franchement ce genre de matches où les Pistons paraissent s’en contrefoutre de la victoire, ça commence à gaver… Les efforts défensifs sont proches du néant. Et à part Bradley / Drummond, l’attaque est également à zéro

LES TOPS :

  • Andre Drummond
  • Avery Bradley
  • Ish Smith
  • Anthony Tolliver

LES FLOPS :

  • Tobias Harris
  • Dwight Buycks
  • Reggie Bullock

MICRO DU MATCH :

« Nous avons joué de manière plus dure dans le quatrième quart-temps. Mais nous n’avons rien apporté défensivement en première mi-temps, puis nous avons essayé de jouer et nous avons souffert en attaque. Nous ne comprenons toujours pas qu’il faut jouer 48 minutes avec une défense agressive – chaque nuit doit être agressive ! »

STAN VAN GUNDY

BOXSCORE :

DETCHI.PNG

HIGHLIGHTS :

BILAN :

22 victoires – 19 défaites –> 7ème de la Conférence EST / 3ème de la Division Centrale

PROCHAIN MATCH :

vs Charlotte Hornets lundi soir (18h30), à la Little Caesars Arena lors du MLK Day

Laisser un commentaire