Site icon Daily Motown

Andre Drummond snobé pour le All-Star Game !

Publicités

Sélectionné en 2016 pour le match des étoiles, Andre Drummond avait logiquement été laissé de côté la saison passée de part son attitude, ses statistiques personnelles et les résultats des Pistons qui ne permettaient pas cette récompense.

Après avoir promis de lourdes modifications, le pivot de Detroit a progressé sur plusieurs paramètres de son jeu cette saison. Premièrement sur la ligne des lancers-francs où il voit sa moyenne grimper à 62.9% de réussite (pour 38.6% la saison passée).
Ensuite, il a su profiter de la nouvelle utilisation et des systèmes inédits dictés par Stan Van Gundy pour transformer son jeu en améliorant sa moyenne en passes décisives à 3.9 passes (1.1 passes l’année dernière). Il réalise accessoirement sa meilleure saison en nombre de rebonds captés avec 15.0 prises par match (le leader en NBA) – un domaine où il était déjà prolifique.
De plus, l’intérieur de 25 ans se montre beaucoup plus actif, concentré et impliqué en défense même s’il doit encore perfectionner cet aspect pour acquérir une solide régularité défensive.

Tournant à 14.3 points 15.0  rebonds 3.9 passes à 54.3% aux shoots et 62.9% aux lancers-francs en 32.9 minutes, le « Big Penguin » ne retrouvera malheureusement pas le All-Star Game le 18 février prochain à Los Angeles. Les coachs ont préféré envoyer quelques surprises telles que John Wall, Kyle Lowry ou encore Kevin Love. En espérant qu’il utilise cette absence comme source de motivation afin de guider les Pistons en Playoffs.

Quitter la version mobile