3 minutes 5 ans

Non-sélectionné pour le All-Star Game la semaine dernière, Andre Drummond figurait parmi les joueurs snobés cette année. Cependant, avec la blessure sérieuse de John Wall, le NBA Commissionner Adam Silver a décidé de le récompenser en l’envoyant au match des étoiles.

Après avoir promis de lourdes modifications, le pivot de Detroit a progressé sur plusieurs paramètres de son jeu cette saison. Premièrement sur la ligne des lancers-francs où il voit sa moyenne grimper à 62.9% de réussite (pour 38.6% la saison passée).
Ensuite, il a su profiter de la nouvelle utilisation et des systèmes inédits dictés par Stan Van Gundy pour transformer son jeu en améliorant sa moyenne en passes décisives à 3.9 passes (1.1 passes l’année dernière). Il réalise accessoirement sa meilleure saison en nombre de rebonds captés avec 15.0 prises par match (le leader en NBA) – un domaine où il était déjà prolifique.
De plus, l’intérieur de 25 ans se montre beaucoup plus actif, concentré et impliqué en défense même s’il doit encore perfectionner cet aspect pour acquérir une solide régularité défensive.

Tournant à 14.3 points 15.0  rebonds 3.9 passes à 54.3% aux shoots et 62.9% aux lancers-francs en 32.9 minutes, le « Big Penguin » retrouvera donc bien le All-Star Game le 18 février prochain à Los Angeles. Il était d’ailleurs l’un des joueurs ayant reçu le plus de voix des coachs de l’Est.

 

Laisser un commentaire