6 minutes 5 ans

A la surprise générale, les Pistons sont parvenus à monter un trade avec les Los Angeles Clippers autour de Blake Griffin. Un renfort de poids pour une équipe qui se doit de réaliser une série de victoires importantes pour revenir dans la course aux Playoffs.

Interviewé par le Detroit News lors d’un shootaround, Stan Van Gundy est revenu sur cette arrivée surprenante mais au combien importante. Avec une attractivité faible, les Pistons peuvent se vanter d’avoir réussi à amener une star franchise player dans un petit marché comme Detroit, qui souffre habituellement face aux grandes écuries lors des Free Agency :

« La chose la plus difficile à faire dans cette ligue, c’est de récupérer une star qui a fait ses preuves. C’est très difficile à faire, dur à faire lors de la free agency, dur à faire via un trade. Vous avez très peu d’opportunités de le faire. Ce gars est cinq fois All-Stars, All-NBA, c’est un des 15 meilleurs joueurs de la ligue et il n’a que 28 ans. Nous connaissons son passée avec les blessures, c’est un risque, mais le risque en vaut la peine en raison du talent que nous récupérons »

STAN VAN GUNDY

Outre ses blessures récentes, plusieurs points sèment le doute concernant ce transfert, notamment sur la future relation que l’ailier-fort de 28 ans aura avec Andre Drummond. Cependant, d’après le coach / président des Pistons, il n’y absolument aucune inquiétude à avoir sur la capacité d’adaptation de ces deux joueurs :

« Je ne pense pas que l’association va poser des soucis. Blake (Griffin) a pu étendre sa distance de tir et shoote désormais à 36% à 3-pts. C’est un très bon dribbleur, notamment sur des situations de pick & rolls avec le pivot. Il peut faire beaucoup de choses. Lui et DeAndre (Jordan) ont très bien joué ensemble pendant des années, donc je ne pense pas que ce sera un problème. Bien sûr il va falloir travailler certaines choses et ça va être un ajustement pour Andre (Drummond) car tout passe par lui cette année, et bien sûr ce ne sera plus le cas. Nous allons nous appuyer désormais sur Blake et Andre sera dans une position différente sans le ballon. Ce sera un peu particulier et il va falloir s’adapter. »

STAN VAN GUNDY

Baser un nouveau projet autour d’une raquette dominante est en somme une idée loin d’être mauvaise, mais dans une ligue qui prône le shoot extérieur, les Pistons peuvent sembler quelque peu hors-sujet :

« Nous savons que c’est une ligue qui se joue à l’extérieur, mais nous ne sommes pas forcément obligé de faire comme tout le monde. Nous allons être différents. Notre argent et notre talent vont être à l’intérieur et dans Reggie (Jackson) quand il reviendra. Donc les équipes vont devoir être prêtes pour ce matchup. »

STAN VAN GUNDY

Tournant à 22.6 points 7.9 rebonds 5.4 passes à 44.1% aux shoots, à 34.2% à trois-points et à 78.5% aux lancers-francs en 34.5 minutes (33 matches joués), Blake Griffin vient remplir la case « star » dans un effectif en manque de leader offensif. Malgré les risques, Stan Van Gundy se veut optimiste avec l’arrivée d’un joueur de ce calibre.

Source image : Detroit News

Laisser un commentaire