6 minutes 5 ans

ZOOM SUR LE MATCH :

Malgré des absents (LeVert, Acy, RHJ…), les Nets ont résisté jusqu’à la dernière seconde. Leur circulation du ballon a conduit à une solide réussite extérieure. Les role players de Detroit ont fait un énorme travail et les réveils de Drummond et Griffin ont permis de gagner. C’est donc la cinquième victoire consécutive et la quatrième avec Blake Griffin. Les Pistons sont officiellement revenus dans la course pour les Playoffs. Il sera important d’enchaîner face aux Clippers et aux Hawks, avant un match légèrement plus difficile face aux Pelicans.

Ish Smith continue d’enchaîner les bonnes prestations en tant que véritable chef d’orchestre du jeu offensif de l’équipe. Avec sa vitesse et son handle, il guide parfaitement ses coéquipiers, en mettant un réel rythme en attaque. Toujours précieux en transition et en pénétration. En revanche, il est trop souvent dépassé en défense, ce qui représente un réel poids faible pour Detroit. Reggie Bullock a réalisé un petit match discret avec seulement 9 points à 4-7 aux shoots. Il n’a pas réellement eu l’opportunité de se montrer en attaque étant donné son faible échantillon de shoots tentés. Il aurait pu être plus impliqué en défense face à Allan Crabbe notamment. Stanley Johnson a sorti une solide copie offensive avec de bien meilleurs choix surtout en terme de shooting où il s’est montré agressif en pénétrant et efficace au poste. Ce fut également l’un des seuls éléments réguliers en défense extérieure. Blake Griffin a connu un match assez compliqué pendant trois quart-temps, avant de se réveiller dans le moneytime en inscrivant 10 points sur son dernier passage. Il est toujours précieux dans le mouvement du ballon de part ses qualités de playmaking et son QI basket. Andre Drummond a été maladroit aux shoots en bâclant trop souvent le dernier geste. Cependant, cela ne lui a pas empêché de poser un véritable chantier : 17 points 27 rebonds (à deux unités d’égaler son career-high). Il a maintenu une réelle intensité et énergie en défense.
« Le Pingouin roux » : la relation entre Griffin et Drummond n’a pas réellement pu être analysée aujourd’hui mise à part sur certaines séquences où Griffin a bien trouvé Drummond démarqué au poste. Stan Van Gundy prend son temps en les alignant séparément pour le moment. Le banc poursuit sur sa forme actuelle avec le même trio habituel : Langston Galloway (13 points) – Luke Kennard (8 points) – Anthony Tolliver (9 points). Ils ont tous les trois rentré des shoots assez importants et réalisé des passages précieux.

LES TOPS :

  • Andre Drummond
  • Anthony Tolliver
  • Luke Kennard
  • Langston Galloway

LES FLOPS :

  • Reggie Bullock

MICRO DU MATCH :

«  C’est exactement pour cela que ce type de joueurs sont ce qu’ils sont, parce qu’ils font ce qu’ils ont à faire. Soit tu défends en un-contre-un, soit tu fais une prise à deux mais Griffin peut scorer et créer. Il fait réellement de très bonnes choses depuis qu’il est ici, lors des quatre matches. »

STAN VAN GUNDY

BOXSCORE :

DETBKN.PNGHIGHLIGHTS :

BILAN :

27 victoires – 26 défaites –> 9ème de la Conférence EST / 4ème de la Division Centrale

PROCHAIN MATCH :

vs Los Angeles Clippers dans la nuit du vendredi au samedi (01h00), à la Little Caesars Arena

Laisser un commentaire