6 minutes 5 ans

Drafté à la douzième position de la dernière Draft, Luke Kennard ne s’attendait probablement pas à devenir un joueur régulier dans la rotation des Pistons. Pourtant, Stan Van Gundy n’a pas hésité à en faire une arme redoutable en sortie de banc, surtout depuis la blessure de Reggie Jackson. 

Interviewé par le Michigan Live, le coach / président de Detroit souligne la prise de confiance engrangée par son jeune joueur depuis le training camp en septembre dernier. Son apport offensif reste capital dans le jeu de l’équipe même s’il se doit de progresser encore en défense :

« Il gagne en confiance, en sensation pour les matches NBA. C’est un bon joueur offensif. Défensivement, il a encore des progrès à faire, mais il y a du mieux. Il doit devenir plus consistant et concentré. Je désire qu’il soit plus agressif. Pas qu’au shoot, mais aussi dans les systèmes, au rebond. Je vais probablement le faire rentrer plus tôt dans les rencontres. Je ne sais pas s’il est capable de jouer 32 à 34 minutes sur plus de 37 matches, mais entre 24 et 28 minutes, oui. »

STAN VAN GUNDY

De plus, Andre Drummond précise que l’ancien pensionnaire de Duke devrait davantage shooter quand il est en bonne position. Même si ses qualités de playmaking sont évidentes, un rôle de scoreur en sortie de banc serait bien plus bénéfique à l’équipe d’après le pivot de 24 ans :

 « C’est difficile de mettre ça sur le dos d’un rookie, mais il s’adapte tellement bien en prenant ce rôle de scoreur. Quand il a la balle, on veut qu’il shoote. On ne veut pas qu’il passe, il n’est pas là pour ça. Je lui dit à chaque fois qu’il touche la balle : ‘Si tu es ouvert, il n’y a aucune raison que tu refuses le tire. Tu es un shooteur : shoote’. »

ANDRE DRUMMOND

MaxDC, CM du compte DukeMBBFr et collaborateur régulier pour PISTONS FRANCE, nous donne un avis très juste sur le rookie des Pistons. Comparé à Donovan Mitchell, Luke Kennard est trop peu médiatisé malgré son excellente première année NBA et le fait que le front office ait hésité entre les deux arrières ne jouent pas en sa faveur :

Tournant 7.0 points 2.1 rebonds 1.5 passes avec des pourcentages élevés de 43.7% aux shoots et 41.7% à 3-pts ainsi que 85.0% aux lancers-francs, Kennard reste un élément fondamental, de part son intelligence de jeu et son impact offensif. Convoité lors de la Deadline, la franchise du Michigan n’a pas voulu écouter les offres concernant son rookie, le considérant ainsi comme indispensable.

Source image : Fansided

 

Laisser un commentaire