Site icon Daily Motown

Game 60 : Bis repetita, les dinosaures écrasent Detroit

Publicités

ZOOM SUR LE MATCH :

Les Pistons se sont une nouvelle fois fait largement dominés par une équipe bien plus supérieure. Une défense toujours absente et un grand nombre de déchets offensifs persistent. A noter que sur les six dernières défaites (Toronto, Charlotte, Boston, New Orleans, Atlanta et LA Clippers), les Pistons ont encaissé cinq fois au moins 110 points ou plus, dont une fois 123 points. A contrario, sur ces six revers, ils ont marqué que deux fois plus de 100 points. Perdre sur cette fin de saison reste frustrant mais loin d’être grave, car nous savons que les objectifs sont surtout fixés pour la saison 2019. En revanche, l’attitude de l’équipe est scandaleuse : les joueurs ne font aucun effort pour défendre ou jouer ensemble. Par exemple ce soir mise à part Andre Drummond, James Ennis et Dwight Buycks, il n’y avait aucune combativité ou réelle envie de gagner chez les joueurs. Avoir du déchets dans son jeu cela arrive mais refuser le combat défensif, c’est révoltant – même si en face c’est talentueux. Par exemple ce soir mise à part Andre Drummond, James Ennis et Dwight Buycks, il n’y avait aucune combativité ou réelle envie de gagner chez les joueurs. Avoir du déchets dans son jeu cela arrive mais refuser le combat défensif, c’est révoltant – même si en face c’est talentueux. Désormais, deux options s’offrent aux Pistons : continuer d’enchaîner les contre-performances sans intensité ou réagir de manière revancharde sur les prochains matches (surtout sur le roadtrip de six matches).

LES TOPS :

LES FLOPS :

MICRO DU MATCH :

« Nous avons souffert offensivement mais comme lors de nos derniers matches le gros problème reste défensif, nous avons encaissé trop de points en fastbreak et nous n’avons pas fait les efforts nécessaires sur les closeout. »

STAN VAN GUNDY

BOXSCORE :

HIGHLIGHTS :

BILAN :

28 victoires – 32 défaites –> 9ème de la Conférence EST / 4ème de la Division Centrale

PROCHAIN MATCH :

vs Milwaukee Bucks dans la nuit de mardi à mercredi (01h00), à la Little Caesars Arena

Quitter la version mobile