5 minutes 5 ans

Après avoir enchaîné cinq victoires consécutives sur les premiers matches de Blake Griffin à Detroit, les Pistons viennent de perdre six matches sur les sept dernières rencontres. Ce n’est malheureusement pas les seuls chiffres inquiétants, puisque la franchise du Michigan n’a gagné qu’un seul petit match sur les douze confrontations récentes à la Little Caesars Arena.

Interviewé par le Detroit News, Stan Van Gundy tient à porter la responsabilité de la mauvaise forme actuelle de son groupe. Néanmoins, il est difficile ici de ne pas y voir un moyen évident de protéger ses joueurs, car quand on observe le contenu des matches, ils sont loin d’être innocents :

« C’est une très bonne question et c’est mon job de résoudre cela. Comme Harry Truman le disait, ‘j’en prends la responsabilité’. Si j’avais trouvé la réponse, nous serions sorti de cette impasse. Beaucoup de choses se résument de manière simple : il faut revenir en défense, être plus dur et rapproché sur l’homme. Vous ne pouvez pas éternellement vous prendre la tête, vous devez juste jouer. »

STAN VAN GUNDY

Sur les six dernières défaites (Toronto, Charlotte, Boston, New Orleans, Atlanta et LA Clippers), les Pistons ont encaissé cinq fois 110 points ou plus, dont une fois 123 points. A contrario, sur ces six revers, ils ont marqué que deux fois plus de 100 points. Une attitude défensive déplorable marquée notamment par un manque de discipline :

« Pas certain que cela soit vraiment important. C’est alarmant quand cela se passe mais ce n’est pas si inquiétant. Vous pouvez encaisser des 6-0 ou 8-0 mais des runs de 14-0 ou 16-0, c’est difficile de s’en remettre. Très difficile. Et ça pèse psychologiquement sur les joueurs donc on doit surmonter cela et continuer à jouer. »

STAN VAN GUNDY

Cependant, le coach / président préfère souligner une réelle envie de ne rien lâcher chez ses joueurs, bien que les défaites s’accumulent. Face aux Raptors (défaite 123-94), Detroit a implosé dans le troisième quart-temps mais Van Gundy a tout de même remarqué une certaine combativité :

« Ils n’ont pas renoncé durant le match, bien que le score soit monté haut. Nous ne faisons pas un assez bon travail dans plusieurs domaines, dont nous devrions maîtriser. Nous allons continuer à travailler en essayant de progresser et continuer à explorer les choses que nous pouvons faire pour la rotation. Beaucoup de choses basiques sont biens. »

STAN VAN GUNDY

A quelques jours du grand roadtrip à l’Ouest (qui scellera probablement le scénario de fin de saison des Pistons), la franchise du Michigan doit rapidement réagir car les Playoffs s’éloignent de plus en plus. En espérant que le retour de Reggie Jackson ressoude l’équipe…

Source image : Detroit Jock City

Laisser un commentaire