7 minutes 5 ans

Après une première partie de saison mitigée, le coach / président des Pistons Stan Van Gundy a décidé d’utiliser sa dernière munition : échanger Tobias Harris, Boban Marjanovic, Avery Bradley et deux choix de Draft contre Blake Griffin. Un trade qui peut paraître logique mais qui reste néanmoins rempli de doutes et d’incertitudes. La lune de miel ne fut composée que de six victoires consécutives, avant que Detroit rechute sept fois sur les neuf derniers matches. Il est donc judicieux de se demander si les jours de Stan Van Gundy ne sont pas compter dans le Michigan…

L’AVENIR DE JEFF BOWER

Résultat de recherche d'images pour

Arrivé à Detroit en mai 2014 – en même temps que Stan Van Gundy, Jeff Bower a construit l’équipe avec le coach / président des Pistons en prenant part à toutes les décisions. Cependant, son contrat touchera à sa fin en juin prochain et son avenir pourrait bien être une première observation du chemin que la franchise prendra. Si Tom Gores venait à couper les ponts avec l’actuel general manager de Detroit, cela pourrait avoir des répercussions similaires sur le futur de Van Gundy (fin de contrat prévu en 2019). Néanmoins, si le milliardaire californien maintient sa confiance en Bower, le coach devrait également rester. En résumé, Jeff Bower et Stan Van Gundy forment un duo qui fonctionne ensemble : ils sont arrivés ensemble et plieront probablement bagages ensemble.

Par ailleurs, le Charlotte Observer rapporte que Jeff Bower serait intéressé à l’idée de remplacer Rich Cho à la tête des Hornets. Des bruits de couloirs qui n’ont pas été confirmés par les dirigeants de Detroit mais ce genre de rumeurs n’arrive jamais seul et annonce généralement la fin d’une page.

LE PROJET DU « PINGOUIN ROUX »

Image associée

Avec l’arrivée de Blake Griffin à Detroit, associé à Andre Drummond, la franchise du Michigan s’assure une paire intérieure (sur le papier) dominante et verrouillée jusqu’en juin 2021 (fin de contrat du pivot). Les dirigeants disposent donc de quelques périodes estivales pour construire une équipe compétitive, de façon cohérente autour de ce duo. Cependant, à bientôt 29 ans, le prime de Griffin est déjà entamé, donc il ne reste plus énormément de temps aux Pistons pour rentabiliser cet échange. Ainsi, Tom Gores se doit d’encadrer ce nouveau duo de la meilleure des manières en ce qui concerne les staff technique et exécutif.

Même si les Playoffs n’apparaissent pas comme un objectif obligatoire pour le bon déroulement de cette nouvelle page et qu’il est encore bien trop tôt pour analyser et juger ce trade, force est de constater que les premiers signaux sont loin d’être satisfaisants en terme de jeu produit par l’équipe. Alors certes il manque Reggie Jackson, mais nous pouvons d’ores et déjà observer que sur le plan tactique, Stan Van Gundy ne parvient pas à utiliser Blake Griffin de manière efficace et régulière – ce qui paraît attendu lorsque l’on analyse les postes 4 fuyants que le coach moustachu a entraîné durant sa carrière (Rashard Lewis, Ryan Anderson, Ersan Ilyasova, Tobias Harris…) De quoi donner envie à Tom Gores de se débarrasser de lui dès l’été prochain…

LA RUMEUR ARN TELLEM

Résultat de recherche d'images pour

Forcément, les mauvais résultats récents et les doutes liés à l’avenir de la franchise amènent des rumeurs soulignant de probables changements au sein de l’organisation. Et d’après Sporting News, l’actuel vice-président des Pistons Arn Tellem devrait être promu general manager de la franchise du Michigan dès la fin de saison. Cette information prend un sens logique, étant donné le passé de Tellem qui fut l’un des agents les plus réputés, célèbres et prolifiques de la NBA. Avec son carnet d’adresses bien rempli et sa connaissance de la Grande Ligue, il apparaît comme un bon candidat, surtout qu’étant présent dans la franchise depuis 2015, il est au courant du chemin que les Pistons doivent prendre.

Sources images : The Big Lead, Yahoo Sports, Click on Detroit, HoopsHype

Laisser un commentaire