5 minutes 5 ans

« Est-ce que j’ai du respect pour John Beilein ? Énormément. Est-ce que j’ai du respect pour Michigan ? Énormément. Est-ce que je les apprécie ? Pas du tout. Je n’aime absolument rien qui est lié à Michigan et ils ne nous aiment pas non plus, et c’est exactement comme ça que cela doit être ». C’est ainsi que Tom Izzo, le légendaire coach des Spartans de Michigan State, décrit le derby de l’Etat des grands lacs.


Suite à leur victoire face au Nebraska (77-58), les Wolverines (#15) se sont qualifiés pour les demi-finales du tournoi de la division BIG TEN et affronteront leurs éternels rivaux de Michigan State (#2) ce soir, à 20h00 heure française.

Le coach des Wolverines John Beilein analyse la victoire face aux Cornhuskers comme un bon moyen de se préparer pour la suite du tournoi. En effet, après les dernières prestations défensives de Michigan, le coach apparaît rassuré :

« Je suis ravi de cette victoire. Cela m’a rappelé nos matches contre Penn State et Maryland où nous jouions à plein régime et où beaucoup de choses étaient bonnes à la fois en attaque et en défense. Et la défense, quand vous regardiez les chiffres en ce moment, notre défense n’était pas bonne. Mais c’était super ce soir. »

JOHN BEILEIN

Par ailleurs, l’intérieur junior Moritz Wagner (qui devrait se présenter à la prochaine Draft) se montre méfiant avant le derby. Même si les Wolverines sont parvenus à faire chuter les Spartans (82-72) en janvier dernier avec 27 points de l’Allemand, ce dernier reconnaît que Michigan State reste une équipe talentueuse et dangereuse :

« Je pense que ce match a vraiment changé notre saison. Je crois que nous avons réalisé que si nous jouons ensemble et que nous faisons ce que nous savons bien faire, nous pouvons battre n’importe qui. Michigan State est une super équipe. Il faut leur donner du crédit, ils sont très talentueux. C’est à nous de rivaliser. »

MO WAGNER

Alors que le freshman Jordan Poole s’attend à une rencontre intense où les Spartans seront revanchards après leur précédente défaite à domicile lors de la dernière confrontation entre les deux universités du Michigan. :

« Aller à East Lansing était assez dingue, et j’ai ressenti la haine qu’ils avaient pour nous. Mais désormais, avec quelque chose au bout, le match sera encore plus intense. J’ai vraiment l’impression qu’ils vont être enflammés, surtout après avoir perdu à la maison. En même temps, nous ne voulons pas perdre contre Michigan State jamais. Donc il faut être capable de prouver qui est le chien dominant. »

JORDAN POOLE

Le match nous dira si les Wolverines peuvent réaliser un second exploit cette saison en éliminant les Spartans du BIG TEN TOURNAMENT pour décrocher une place en finale.

Laisser un commentaire