8 minutes 5 ans

Arrivé à Detroit en janvier dernier, Blake Griffin n’a malheureusement pas réussi la mission de rattraper le retard pris par les Pistons en décembre, afin de les emmener en Playoffs. Cependant, les objectifs autour de son trade sont avant tout tournés vers 2019 – de quoi laisser un été entier pour que les joueurs et les dirigeants travaillent.

Interviewé par le Detroit Free Press, l’ailier-fort de 29 ans se montre déjà pleinement concentré sur la prochaine inter-saison, qu’il souhaite passer avec une forme physique maximale. Blessé depuis le 28 mars, Griffin a manqué les cinq derniers matches et pourrait être laissé au repos jusqu’à la fin de saison :

« Je cherche à entamer l’intersaison en bonne santé, ce qui serait une première pour moi en deux ans. Ce serait énorme pour moi car ce moment est important pour travailler, s’améliorer. Surtout dans cette situation, où je vais pouvoir me familiariser avec cette équipe. Avoir un été sans blessure pour tout le groupe, ce serait capital. »

BLAKE GRIFFIN

Ne pas faire les Playoffs reste un sentiment décevant pour les fans et les joueurs. Mais le numéro 23 de Detroit préfère relativiser en expliquant que ce type de trades provoque automatiquement une situation bancale, car le roster se doit d’apprendre à jouer avec de nouvelles fondations sans automatisme tactique :

« Les playoffs étaient l’objectif mais quand on retire deux joueurs importants de cette équipe, qu’on ajoute de nouveau joueurs, qu’il y a des blessés… De plus, mars a été un mois important et sur les derniers matches, on n’avait pas notre destin entre les mains et je déteste ça. Il fallait attendre les résultats de Miami et de Milwaukee. »

BLAKE GRIFFIN

De plus, l’absence de Reggie Jackson fut bien plus longue et destructrice que prévu. Les Pistons n’ont gagné que douze des trente-sept matches sans leur meneur. Un coup dur en plein sprint final pour les Playoffs :

« On fait un peu avec les moyens du bord sans Reggie (Jackson). C’est malheureux, on a eu des périodes compliquées mais j’aime beaucoup cette équipe. J’aurais aimé qu’on soit tous en bonne santé dès le début mais c’est comme ça. »

BLAKE GRIFFIN

Néanmoins, lors d’une période estivale qu’il annonce studieuse, Blake Griffin pourra enfin apprendre à jouer avec ses nouveaux coéquipiers, notamment Reggie Jackson et Andre Drummond qui représentent le trio sur lequel Detroit fonde leurs espoirs :

« Cet été, on aura l’occasion d’apprendre à se connaître et se rapprocher davantage. Je pense que le potentiel de cette équipe est très prometteur. On a beaucoup de gars qui peuvent faire beaucoup de choses et influencer le jeu de beaucoup de manières. Retrouver Reggie (Jackson) sera super important. Avec Reggie (Jackson), Andre (Drummond) et un effectif en bonne santé et prêt à jouer, j’aime notre groupe. Nous avons un plafond très élevé et nous pouvons faire une long parcours à l’Est »

BLAKE GRIFFIN

Passer de Los Angeles à Detroit devait être bien difficile à vivre, mais il tient à préciser que sa transition s’est parfaitement déroulée. Il souligne d’ailleurs le très bon travail de Stan Van Gundy pour faciliter son intégration :

« Si je n’avais pas été content d’être ici, ça prendrait un peu plus longtemps. Mais dès que je suis arrivé ici, la franchise a pris soin de moi et j’ai vite compris que toute l’organisation était de première classe. Ça facilite la transition. Stan (Van Gundy) et tout son staff ont été super avec moi. Je ne regarde pas en arrière. En arrivant ici, j’ai compris ce qu’était une franchise. »

BLAKE GRIFFIN

En plus d’être bien ancré au groupe, The Earth Quake assure être déjà tombé sous le charme de l’identité légendaire de cette équipe, à savoir un basket collectif avec des joueurs qui se battent (normalement) jusqu’à leurs derniers souffles :

« Je suis né en 89 donc je n’ai pas vraiment suivi l’ère des Bad Boys. Mais les Pistons des années 2000 étaient précisément au top quand je suis tombé amoureux du jeu. Je me souviens bien de ces équipes. Mais ce que j’apprécie encore plus avec Detroit, c’est que la ville adore le basket rugueux, batailleur, les cols bleus ! »

BLAKE GRIFFIN

Même si la frustration, les risques et les inquiétudes prédominent les esprits dans le Michigan, tout n’est pas à jeter et le front office de Detroit va devoir réaliser un solide été pour perfectionner un roster trop faible autour du trio Jackson – Griffin – Drummond.

Source image : The Undefeated

Laisser un commentaire