5 minutes 4 ans

« Si vous défendez, prenez les rebonds et limitez les pertes de balles, vous vous mettez dans la meilleure position pour gagner des matches ». Réputé pour son génie défensif, Stan Van Gundy est parvenu, au fil des saisons, à instaurer une bonne défense au sein de son équipe. En revanche, le jeu offensif reste restreint et plutôt inefficace.

Interviewé par le site officiel, le coach de Detroit réitère l’importance de la défense collective – même si la NBA moderne est résolument tournée vers l’offensive. C’est pour cette raison que le discours de fin de saison portait avant tout sur l’objectif de devenir une « elite defensive team« .

Néanmoins, Van Gundy a conscience qu’une équipe ne peut guère être régulière sans exceller en attaque. L’idée principale du coach est de corriger le jeu offensif en solidifiant la défense, pour ainsi convertir les stops en points :

« Vous devez pouvoir jouer des deux côtés. Je ne crois pas que nous nous trouvions à une époque où vous pouvez vous permettre de jouer que d’un côté. Je pense qu’il y avait un temps où la défense seule pouvait vous rendre au moins corrects. Aujourd’hui, vous avez l’obligation d’être présent en défense et en attaque. Il faut un équilibre. »

STAN VAN GUNDY

En réalité, le but fixé par « SVG » est de trouver une harmonie entre la défense et l’attaque, car une bonne équipe offensive ne peut pas exploiter parfaitement ses forces si elle n’est pas capable de limiter leurs adversaires. Inversement, si une solide équipe défensive ne parvient pas à trouver les solutions offensives, leur défense devient alors insuffisante.

Les Pistons ont terminé la saison avec la onzième meilleure défense de la NBA pour seulement la dix-neuvième meilleure attaque. Cet écart est davantage conséquent lors de la période d’absence de Reggie Jackson. Durant les 37 matches que le meneur a manqué (27 décembre – 19 mars), la franchise du Michigan est classée douzième défense mais vingt-septième attaque. Et enfin pour les 12 derniers matchs de la saison, lorsqu’il a signé son retour, l’équipe est redevenue la sixième meilleure attaque et septième meilleure défense de toute la ligue.

Ainsi, une meilleure attaque aidera certainement les Pistons à devenir une meilleure défense la saison prochaine. Avec un Reggie Jackson en bonne santé, Stan Van Gundy pourra peut-être enfin exploiter au mieux les qualités offensives de Blake Griffin.

Source image : USA Today

Laisser un commentaire