4 minutes 5 ans

Il y a quelques jours, Adrian Wojnarowski d’ESPN rapportait que Stan Van Gundy et Tom Gores peinaient à trouver un terrain d’entente concernant le futur de la franchise. En effet, le propriétaire voudrait retirer les pouvoirs décisionnels de président à « SVG », tout en restructurant le front office dans son intégralité – ce que le coach refuse catégoriquement.

Selon le Detroit Free Press, Tom Gores a organisé deux réunions cette semaine qui ont eu lieu à Los Angeles afin de dénouer le problème : jeudi avec l’actuel general manager Jeff Bower  puis une autre vendredi avec Stan Van Gundy. Toujours d’après le média local, une annonce devrait être officialisée la semaine prochaine. Cependant, une source proche de Vincent Ellis (DFP) ferait écho d’une mauvaise interprétation de l’opposition montrée par Van Gundy face aux changements proposés. Ce dernier point reste néanmoins à prendre avec des pincettes tant que nous connaissons la véracité du travail de Woj.

Par ailleurs, il est également précisé que la durée de cette mise au point, sans donner aucune information concrète pourrait en réalité jouer en défaveur du coach-président de Detroit. De plus, la relation – pourtant décrite comme parfaite par les principaux concernés – entre Stan Van Gundy et Tom Gores sortirait difficilement indemne de cette longue période d’attente.

Pour le moment, toute l’organisation est en pause, du front office au coaching staff. Tom Gores nous a prouvé par le passé qu’il n’était pas effrayé à l’idée d’appuyer sur le bouton « reset », donc s’il décide de casser les fondations, il est peu probable qu’il y ait un front office en place pour la Lottery Draft du 15 mai, puis la Draft Combine de Chicago deux jours plus tard. Nulle doute que les Pistons devraient logiquement perdre leur choix de premier tour suite au trade de Blake Griffin. Dans cette optique, le prochain coach sera la question la plus urgente.

source image : Orlando Sentinel

Laisser un commentaire