5 minutes 4 ans

Désormais nouveau coach des Pistons, Dwane Casey arrive avec la mission de guérir les maux d’un groupe, pourtant intéressant sur le papier mais si frustrant sur le parquet.

Interviewé par le Detroit Free Press, l’ancien coach des Toronto Raptors encense les talents présents dans le groupe actuel. Si l’organisation souhaite passer à un niveau supérieur, il faut que les joueurs aient le couteau entre les dents dès la saison prochaine, car il n’y a plus de temps à perdre ou d’excuses à trouver :

« En terme de talent, cette équipe est bonne. C’est suffisant pour franchir un palier. C’est un processus et une fois qu’on y sera, je ne veux pas que les joueurs soient satisfaits d’avoir fait les playoffs. On ne veut pas seulement y aller, on veut avancer et faire des dégâts. C’est maintenant. »

DWANE CASEY

Sa capacité à utiliser et à développer les jeunes joueurs est la raison principale pour laquelle les dirigeants des Pistons ont jeté leur dévolue sur Casey. C’est d’ailleurs là-dessus qu’il a mis l’accent lors de sa rencontre avec Blake Griffin, Reggie Jackson et Andre Drummond à Los Angeles. D’après lui, il était fondamental d’entretenir rapidement un contact avec ses cadres :

« On a un groupe avec plein d’excellents jeunes joueurs. Un groupe de caractère, très réfléchi et intelligent. C’est ce qui m’a marqué au début. Quand je me suis présenté, la première chose que j’ai dite c’est qu’ils n’allaient pas me faire confiance puisqu’ils ne me connaissent pas. Mais je veux apprendre à les connaître. Je dois gagner leur confiance, leur respect et c’est ce que j’ai prévu de faire. On a besoin de ce caractère et de cette profondeur quand on affronte l’adversité. »

DWANE CASEY

Même s’il n’apparaît pas comme étant le propriétaire le plus impliqué dans les décisions liées au basket, Tom Gores reste un acteur marquant de la reconstruction de Motor City de part ses dons et ses actions permettant à Detroit de renaître de ses cendres. Il attache une importance à inclure la franchise de basket dans un aspect social :

« Faire la différence, pas seulement avec le basket, mais dans la ville. On m’a parlé de la revitalisation du centre-ville. Ma femme travaillait beaucoup à Toronto, bénévolement. Ce n’est pas seulement du basket, on a un engagement et une responsabilité plus importants que ça. Cela dépasse le simple cadre du sport. »

DWANE CASEY

Avec cette arrivée majeure sur le banc des Pistons, la franchise du Michigan adopte une politique de continuité avec de légers modifications notamment sur le plan de la gestion tactique. Etant donné la faible flexibilité financière, la plupart du roster de 2018 devrait être reconduit la saison prochaine.

source image : USA Today

Laisser un commentaire