5 minutes 4 ans

La conférence de presse pour présenter Dwane Casey était également un moyen d’introduire pour la première fois Ed Stefanski.

Engagé le 24 mai dernier en provenance des bureaux des Memphis Grizzlies, Ed Stefanski est officiellement venu en tant que ‘conseiller principal chargé de la révision des opérations de basket’ (eng. senior advisor). Cependant, cela fait désormais quelques jours que des bruits traînent chez les médias locaux, annonçant une possible promotion en tant que general manager des Detroit Pistons.

Interviewé lors de la conférence de presse de Dwane Casey, le propriétaire de la franchise Tom Gores a confirmé que le prochain GM devrait être Stefanski, mais l’officialisation n’est pour le moment pas actée car cela n’est qu’une question de statut officiel, qui n’entrave en rien le travail interne :

« Je donne beaucoup de crédit à Ed (Stefanski) parce qu’il pourrait jouer n’importe quel rôle – general manager ou président des opérations de basketball. Il n’a pas mis son statut en premier lieu, il a d’abord pensé à l’organisation. C’est pour cela que Ed est ici, il est plug-and-play. Ed peut faire n’importe quoi, il est prêt à tout et il est très expérimenté. Nous pourrions faire d’Ed le GM demain; c’est facile, si vous voulez un titre. Mais ce n’est pas la question ici. Le fait est que nous construisons une organisation, pas autour d’une seule personne, mais autour de notre vision. »

TOM GORES

Par ailleurs, le nouveau coach des Pistons a tenu à souligner toute sa sympathie pour son collègue Stefanski, qui sera très probablement nommé general manager dans les prochaines heures :

« Ed (Stefanski) est un gars très expérimenté. Il a été là, il a tout vu. Il va être le gars qui rapporte directement à Tom (Gores)… Tom et les gens autour de lui sont des gens très qualifiés. Ils connaissent le jeu, ils ont une bonne idée du jeu et ils connaissent la ligue. Quel que soit celui que nous amenons, j’ai confiance que cela va correspondre à Tom, au front office, à moi-même, et au staff. Nous allons être sur la même longueur d’ondes. Je n’ai aucun problème avec cela. »

DWANE CASEY

Ainsi, la futur front office des Pistons pourrait être ‘collaboratif’, c’est-à-dire composé de plusieurs personnes, possédant des profils et des expériences totalement différents afin de créer une vision polyvalente réunie autour d’une philosophie commune. C’est pour cela que les noms de Trajan Langdon, Tayshaun Prince, Malik Rose et Brent Barry circulent : l’idée est de bâtir un front office sur trois plans (scouting, player developpment et analytics).

source image : AP

Laisser un commentaire