9 minutes 4 ans

Sélectionné à la 38ème position par les Pistons (via un trade), Khyri Thomas intrigue pas mal de monde depuis une semaine. Julien Foinon, co-fondateur de Midnight on Campus, nous donne son avis sur le joueur.

CARTE IDENTITÉ

  • Nom : Khyri Thomas
  • Date / Lieu de naissance : 08/05/1996 à Omaha (Nebraska)
  • Taille : 1,90m
  • Poids : 95kg
  • Nationalité : américaine
  • Université : Creighton
  • Poste : SG
  • Stats 2017-2018 :
    • Mn : 31.7
    • Pts : 15.1
    • Rebs : 4.4
    • Ass : 2.8
    • Stls : 1.7
    • FG: 53.8%
    • 3pt : 41.1% (62-151)
    • FT : 78.8%
  • Comparaison : Jrue Holiday

DESCRIPTION DU JOUEUR

Khyri Thomas fut l’exemple même du joueur type de Creighton : un prospect capable de prendre le jeu offensif sur ses épaules si besoin mais surtout, un défenseur hors pair qui peut se sacrifier pour ses coéquipiers. Le joueur dont rêve chaque entraîneur, assurément.

Pourtant, la hype n’était pas présente lors de la fin de son cursus High School. Une simple recrue 3*, dans un Etat pas trop médiatisé qu’est le Nebraska au niveau du Basketball… Bref, il a commencé sa carrière universitaire à Creighton, avec un petit rôle en sortie de banc. Mais rapidement il s’impose comme une option offensive très intéressante, gagnant ses minutes match après match… Jusqu’à sa saison de Junior, qui vient mettre un bon point d’exclamation sur son CV, lui permettant de réaliser son rêve, jouer en NBA. Il est bien loin le temps du lycée, avec très peu d’intérêt des facs… Le chemin réalisé par le gamin d’Omaha est extraordinaire et c’est naturellement qu’il a été drafté cette saison par les Pistons de Detroit. Une belle histoire qui se termine de la plus belle des façons.

Mais attention, réduire le profil de Khyri Thomas à un simple scoreur est une belle bêtise. En effet, c’est surtout grâce à ses qualités défensives qu’il s’est fait un nom au sein de son université. Par deux fois, il remporta le titre de meilleur défenseur de la Big East, qui est réputée pour être une conférence tellement dense en terme de talents, surtout sur les postes extérieurs. C’est son coach (enfin, ex-coach) qui en parle le mieux et qui vante ouvertement les qualités défensives de son poulain :

« Honnêtement, je pouvais me permettre de le mettre sur le meilleur joueur adverse sans hésiter une seule seconde. C’était même rassurant pour moi. Je savais qu’il allait tout faire pour inhaler son adversaire direct. Cela nous laisse un peu plus de marge car on ne venait pas aider. C’est quelque chose d’incroyable d’avoir un tel joueur dans notre championnat. »

GREG McDERMOTT

Et quand vous êtes le leader d’une équipe qui se qualifie pour la March Madness dans une telle conférence, cela prouve que vous avez ce petit truc en plus. Khyri Thomas sort de trois saisons très convaincantes chez les Blue Jays et il va continuer de faire ce qu’il sait faire de mieux au sein de la grande ligue.

Points forts:

  • Un pur scoreur, capable de marquer dans n’importe quelle position sur le parquet.
  • Un handle, combine à un potentiel athlétique très solide, le rend très difficile à défendre en un contre un
  • Défenseur hors pair sur l’homme, un réel poison pour son adversaire direct
  • Un leader vocal sur le parquet, un meneur d’homme

Points faibles:

  • C’est triste à dire, mais le joueur vient d’avoir 22 ans. On sait que les franchises NBA préfèrent choisir des joueurs plus jeunes qu’ils peuvent développer.
  • Il manque un peu d’explosivité dans le dernier appui (il possède aussi un prédire appui assez lent ne lui permettant pas de faire une grosse différence) pour pouvoir être vraiment efficace près du panier.
  • Pour son poste (arrière), il manque de vision de jeu et de créativité ballon en main
  • On titille un peu mais il peut faire plus d’efforts sur son jeu sans ballon. Il reste souvent au corner a trois points, sans mouvement (c’est une chose sur laquelle il travaille depuis cette saison et c’est bien mieux que lors de sa saison de sophomore).

SON APPORT POSSIBLE CHEZ LES PISTONS

C’est une bonne recrue pour Detroit, qui voit arriver un joueur d’expérience, capable d’apporter de l’énergie, du scoring et surtout de la défense en sortie de banc. On l’a vu lors de son passage à Creighton, il sait se battre pour gagner sa place et il connaît la concurrence. C’est un joueur qui ne réclamera pas un temps de jeu conséquent sur sa saison de rookie et c’est une chose importante au sein d’un vestiaire.

Avec la précieuse participation de Julien Foinon, Co-fondateur de @MidnightCampus

source image : NBA.com

Laisser un commentaire