Site icon Daily Motown

Andre Drummond approuve l’arrivée de Dwane Casey

Publicités

Nouveau coach des Pistons depuis un mois maintenant, Dwane Casey continue de bâtir un staff cohérent en backstage sur une philosophie de développement des joueurs. 

Présent en Las Vegas pour encadrer les jeunes à la Summer League, Andre Drummond a été interrogé par Keith Langlois, insider du site officiel Pistons.com, sur l’arrivée de Dwaen Casey sur le banc de Detroit. Il semble content du choix de ses dirigeants, de part les échos qu’il a entendu sur l’ancien coach des Raptors :

« Je n’ai pas envie d’entendre l’opinion de qui que ce soit. Je veux l’expérimenter moi-même. Evidemment, beaucoup de personnes m’ont donné leur avis sur Dwane Casey, et ce n’était que du positif, surtout concernant sa manière de coacher ou d’être avec les joueurs. Sur ce que j’ai entendu, c’est vraiment quelqu’un sur qui nous pouvons compter. »

ANDRE DRUMMOND

Depuis son arrivée, Dwane Casey est en contact régulier avec ses cadres comme le pivot de 24 ans. Il souhaite que Drummond ait un plus grand nombre de responsabilités offensives et, à cette fin, le coach de Detroit a pris des dispositions pour que Drummond puisse travailler de manière intelligente, avec Kevin Garnett notamment : 

« Nous communiquons trois ou quatre fois par semaine, notamment sur des solutions pour que je progresse au shooting. Je vais travailler avec Kevin Garnett cette semaine. Il a organisé cela pour moi. Nos conversations ont vraiment été organiques. J’apprécie lui parler. Il me demande toujours ma contribution, ce qui est vraiment énorme pour moi de pouvoir donner mon avis sur tout ce qui se passe dans l’équipe. Tout le monde est excité de l’avoir, excité pour le nouveau staff. Ça va être bien. »

ANDRE DRUMMOND

Souvent critiqué pour son irrégularité, son mental ou son attitude, Andre Drummond précise qu’il a trouvé certaines solutions pour gagner en confiance et être plus solide dans la tête. Il remercie d’ailleurs Dan Gottlieb, le professeur de yoga qui travaille avec les Pistons depuis deux ans :

« J’ai toujours fait du yoga mais je n’en ai jamais vraiment parlé. Mon professeur de yoga est un gars du Michigan. ‘Yoga Dan’ – c’est comme cela qui s’appelle lui-même – il m’a beaucoup aidé. Je me sens bien, vraiment, vraiment bien. J’ai enfin trouvé un plan, une routine qui fonctionne pour moi. »

ANDRE DRUMMOND

Cela fait désormais plus d’un mois que le pivot de Detroit partage quelques vidéos de ses séances d’entraînements effectuées avec son coach personnel Stanley Remy. Une chose intrigante retient l’attention de nombreuses personnes : Drummond travaille beaucoup son shoot extérieur, son drive, et son dribble. 

« Il m’a dit de travailler sur mon dribble, de travailler sur les shoots à trois-points au corner. J’ai évidemment travaillé sur mon jeu au poste et mes lancers francs. J’essaye juste ajouter des trucs à mon jeu. Je suis vraiment excité par ça : être plus impliqué en attaque. Je pense qu’il saura m’utiliser de la bonne manière. J’en shoote depuis cinq ans, il est donc temps que j’en tente quelques-uns. Je ne vais pas en prendre dix par match, mais je vais juste continuer à travailler et à en prendre si je le peux. »

ANDRE DRUMMOND

Dwane Casey ne lui a donné aucune indication l’empêchant d’ajouter le tir extérieur à son répertoire. Bien au contraire, le coach de Detroit a indiqué qu’il souhaitait gonfler le nombre de trois-points tentés par l’équipe, qu’il juge trop faible sous l’ère Stan Van Gundy (28.9 tirs extérieurs par match – 17ème en NBA). A Toronto, Jonas Valanciunas prenait un tir extérieur en moyenne la saison dernière, alors qu’il n’en avait tenté que quatre en carrière. Les trente tentatives en carrière de Drummond ont été presque exclusivement des shoots au buzzer de mi-temps ou quart-temps, mais ces chiffres pourraient changer l’année prochaine.

Auteur de sa meilleure saison en carrière 15.0 points 16.0 rebonds 3.2 passes, Andre Drummond sera plus que jamais attendu après avoir montré de si belles choses l’année dernière, notamment sur la ligne des lancers-francs, sur le playmaking et également  sur l’impact défensif.

source image : USA Today
source vidéo : YouTube
Quitter la version mobile