6 minutes 4 ans

Signé pour $21.0 millions sur trois saisons lors de la free agency 2017, Langston Galloway fait partie de la longue liste des joueurs présents à Detroit qui espère un avenir meilleur avec le nouveau staff de Dwane Casey.

Interrogé par Keith Langlois sur le site officiel de la franchise, Langston Galloway précise qu’il a utilisé les désillusions de la saison dernière comme source de motivation pour progresser. L’année dernière, l’arrière de 26 ans est apparu qu’à 58 reprises pour seulement 863 minutes – un choix assumé par l’ancien coach Stan Van Gundy  :

« Cela montre que je dois encore travailler et que je dois continuer à progresser. Quand je ne jouais pas, j’étais toujours au gymnase, avec mon entourage pour trouver un moyen de remonter. Je ne vais jamais abandonner. Je ne vais jamais me contenter de dire que c’est la fin de tout. Je vais continuer à me battre. »

LANGSTON GALLOWAY

Qui dit nouveau staff, dit nouvelles méthodes et nouveaux systèmes. Galloway revient sur les premières séances d’entraînement avec Dwane Casey. D’après l’ancien Knicks, le tir à trois-points et le mouvement du ballon font partie des priorités absolues du coach :

« C’est fou la manière dont nous avons joué. Nous avons essayé de shooter rapidement. Mais si vous pénétrez, il faut essayer de ressortir à trois-points. Ce n’est pas comme si vous tiriez ou preniez des floaters. Si vous pouvez finir, finissez. Mais il essaie toujours de chercher des trois-points. Je sais que nous allons en prendre beaucoup cette année. Ça me fait vraiment plaisir. Je sais que je dois être prêt à shooter. »

LANGSTON GALLOWAY

Peu utilisé par Stan Van Gundy, Langston Galloway ne se soucie pas réellement de son futur temps de jeu, car Casey offre de nombreuses opportunités à ses joueurs de banc en les responsabilisant. En effet, à Toronto, il n’hésitait pas à ouvrir son banc et à faire confiance à l’ensemble de son roster :

« Il donne beaucoup de confiance aux joueurs de banc. Je sais que peu importe qui sera présent à la fin du match, il veut juste gagner. C’est aussi mon but. Il nous suffit de rentrer et d’être compétitif pour trouver un moyen de gagner. Peu importe ce qui se passe. Tant que ces gars contribuent, c’est tout ce qui compte. Donc, je suis vraiment impatient. »

LANGSTON GALLOWAY

Suite à sa saison irrégulière, le combo-guard de Detroit a pris le temps nécessaire pour analyser les défauts de son jeu. Il pense avoir cerné ses lacunes pour les corriger durant la période estivale :

« La saison dernière, il y avait beaucoup de lacunes dans mon jeu sur lesquelles je devais travailler. Pour faire partie du roster, j’ai dû y travailler. Cet été a été important, être capable de devenir plus fort, travailler sur des tâches défensives, être capable de réagir plus rapidement sur le parquet, être capable de mettre plus de tirs. C’est énorme de pouvoir rester en NBA. C’était un processus d’apprentissage précis la saison dernière et je suis heureux d’avoir pu en apprendre beaucoup. »

LANGSTON GALLOWAY

Non-drafté et passé par la G-League, Langston Galloway est un travailleur acharné qui connaît parfaitement les difficultés de conserver une place en NBA, surtout lorsqu’il faut faire face à une rude concurrence aux postes 2/3 avec Luke Kennard, Glenn Robinson III, Stanley Johnson et Reggie Bullock. Sans oublier les deux rookies Bruce Brown et Khyri Thomas qui rentrent dans le projet de Dwane Casey.

source image : MLive

Laisser un commentaire