5 minutes 4 ans

Le Training Camp est synonyme de reprise et de nouvelle saison NBA. Cette année, les Detroit Pistons ont décidé de crécher quelques jours à Ann Arbor, fief des Michigan Wolverines. Un retour nostalgique sur les terres de ses prouesses universitaires pour Glenn Robinson III.

Interviewé par le Detroit News, après l’open practice, Glenn Robinson III est revenu sur sa longue blessure (ligaments de la cheville) qui l’a écarté des parquets NBA pendant plus de six mois :

« La saison passée, j’allais débuter la saison avec de gros objectifs après avoir débuté beaucoup de matches avec la blessure de Paul George (nldr. en 2017), gagné le concours de dunks et vu mon jeu s’améliorer de jour en jour. J’étais excité et lors des derniers jours du training camp, il y a eu cet accident bizarre. »

GLENN ROBINSON III

De retour en pleine condition physique, le nouvel ailier des Pistons voulait faire le show devant ses anciens supporteurs qui l’ont vu grandir en tant que basketteur. En effet, Robinson a joué deux saisons sous le maillot jaune des Wolverines et c’est donc avec une nostalgie particulière qu’il revient ici :

« Je voulais apporter un peu d’excitation et prendre quelques dunks et trois-points pour exciter la foule et leur donner un aperçu de ce qu’ils vont voir cette année. Le soutien que j’ai ici est fou. Je ne peux pas vous dire le nombre de personnes sur Twitter et Instagram qui sont heureuses de me revoir ici et de me voir jouer pour Detroit. Je suis ravi de participer au show pour eux. »

GLENN ROBINSON III

Signé cet été pour deux saisons avec la mid-level exception, l’ancien joueur des Pacers souhaite utiliser ce contrat pour faire ses preuves à nouveau, afin de rassurer la planète NBA quant à son futur dans la grande ligue :

« Nous devons profiter de cette opportunité pour aller de l’avant. Je n’ai rien à perdre maintenant. J’ai été blessé longtemps et j’ai manqué 56 matchs. L’année dernière, j’étais dans un lit pendant deux mois. »

GLENN ROBINSON III

Durant l’entretien, Glenn Robinson III est également revenu sur certains souvenirs aux Wolverines et notamment de son désir de prolonger l’aventure pour une seconde année en 2014, afin de continuer son développement. Un choix qu’il ne regrette pas. La saison à venir sera décisive pour lui, en sortie de banc, il fera un bien fou aux Pistons qui manquaient d’ailiers.

source image : Gregory Shamus/Getty Images

 

Laisser un commentaire