9 minutes 4 ans

Chaque semaine, la rédaction de PISTONS FRANCE vous propose d’analyser le programme de la semaine à venir pour la franchise du Michigan. Toutes les informations relatives aux matches sont énumérées ci-dessous avec un brève résumé des clefs et autres matchups.

La semaine dernière, Detroit a eu le droit à un planning chargé, et autant dire que les joueurs n’ont pas chômé avec trois victoires sur quatre matchs joués. La première victoire à Cleveland a permis aux coéquipiers d’Andre Drummond de bien commencer la semaine. Celle de Phoenix, quant à elle, a permis de la boucler sur une bonne note. Or, ce n’était pas ces deux matchs qui attiraient l’attention des fans, mais bien la double confrontation face aux Rockets durant laquelle les Detroiters ont répondu présent. Défaite in extremis au Texas puis victoire de prestige devant leur public, de quoi en tirer des satisfactions, mais aussi des enseignements essentiels pour la suite.


Game 18 : KNICKS (7-14) vs PISTONS (10-7)

  • Salle : Little Caesars Arena (Detroit, Michigan, Etats-Unis)
  • Date/Heure : Mercredi 28 novembre 2018, à 01h00.
  • Liens TV : Fox Sports Detroit / MSG Network / NBA League Pass
  • Starting lineups :
    • Reggie Jackson – Reggie Bullock – Glenn Robinson III – Blake Griffin – Andre Drummond
    • Emmanuel Mudiay – Tim Hardaway Jr. – Mario Hezonja – Noah Vonleh – Enes Kanter

Les Pistons qui accueillent les Knicks, victoire facile en perspective pas vrai? Eh bien détrompez-vous. Si il y a bien une période dans cette saison où il n’est pas bon de croiser la route des Knicks, c’est bien en ce moment. Les joueurs de la Big Apple restent en effet sur trois superbes victoires consécutives face à des adversaires pourtant coriaces (Celtics-Pelicans-Grizzlies), et avec la manière s’il vous plaît. Gros match piège à venir donc pour les Pistons, à eux de démontrer une nouvelle fois leur force de caractère pour venir à bout de l’obstacle new-yorkais. Drummond se devra de répondre présent car Enes Kanter ne semble pas disposé non plus à laisser filer les rebonds ces derniers temps, mais le vrai problème à résoudre sera Tim Hardaway. En effet, l’arrière est affûté cette saison et ne se fera pas prier pour punir la défense extérieure friable de Detroit. Un rendez-vous délicat pour les Pistons, mais à leur portée.


Game 19 : BULLS (5-15) vs PISTONS (10-7)

  • Salle : Little Caesars Arena (Detroit, Michigan, Etats-Unis)
  • Date/Heure : Samedi 1er décembre 2018, à 01h00.
  • Liens TV : Fox Sports Detroit / CSN Chicago / NBA League Pass
  • Starting lineups :
    • Reggie Jackson – Reggie Bullock – Glenn Robinson III – Blake Griffin – Andre Drummond
    • Ryan Arcidiacono – Zach LaVine – Justin Holiday – Jabari Parker – Wendell Carter Jr.

Rien de tel qu’un bon petit Bulls-Pistons pour entamer le week-end NBA. Cela dit, ce classique de la conférence Est ne devrait pas comporter beaucoup d’enjeu car il semble que les taureaux ont sérieusement commencé à activer le mode tanking en ce mois de novembre (bilan de 3 victoires pour 9 défaites). Néanmoins, un Pistons-Bulls ne se joue pas, il se gagne. Nul doute que les Bulls tenteront de prendre ce match, et ils en ont les capacités. Côté terrain, la confiance totale octroyée à Zach LaVine en attaque par son coach pourrait potentiellement causer des soucis aux Pistons. La clé du match pour Detroit sera de dominer son adversaire à l’intérieur, ce qui devrait être une évidence étant donné la forme actuelle du duo Griffin-Drummond. Reggie Jackson quant à lui se devra de peser dans ce match étant donné la matchup très favorable qui lui sera imposée (Arcidiacono). Un must win pour les Pistons.


Game 20: WARRIORS (14-7) vs PISTONS (10-7)

  • Salle : Little Caesars Arena (Detroit, Michigan, Etats-Unis)
  • Date/Heure : Dimanche 24 novembre 2018, à 01h00.
  • Liens TV : Fox Sports Detroit / NBCS Bay Area / NBA League Pass
  • Starting lineups :
    • Reggie Jackson – Reggie Bullock – Glenn Robinson III – Blake Griffin – Andre Drummond
    • Quinn Cook – Klay Thompson – Andre Iguodala – Kevin Durant – Damian Jones

Après une mini-crise en interne, Golden State semble être reparti sur de bonnes bases. Stephen Curry, qui se remet doucement de sa blessure à l’aine, pourrait faire partie du déplacement pour affronter Detroit, même si cela reste très incertain. En tout cas, peu importe qui sera là ou pas là, ce match reste un gros test pour Detroit. Nul doute que les Warriors demeurent archi favoris, mais les Pistons ont quelques arguments à faire valoir pour essayer de bousculer les champions en titre. La défense extérieure très limitée de Detroit depuis le début de la saison devrait donner lieu à une orgie offensive pour les Californiens, mais pour peu que le duo Griffin-Drummond répond en dominant la raquette et que les tirs extérieurs rentrent, il y aura de quoi faire douter l’adversaire. Les Warriors jouent dans une autre catégorie, bien entendu, mais les Pistons ont confiance en eux, ils ne lâchent rien et les joueurs sont en forme. Il faudra jouer crânement sa chance.

source image : The Oakland Press

Laisser un commentaire