Site icon Daily Motown

Tom Gores n’est pas inquiet par la situation actuelle des Pistons

Publicités

Enchaîner les défaites, tel est le quotidien des Pistons depuis plusieurs semaines. Mais certains membres du front office ne semblent pas doutés une seule seconde de ce roster.

Présent au Staples Center lors du roadtrip en Californie (lieu où il réside durant l’année), Tom Gores préfère relativiser concernant la méforme actuelle des Pistons. Il pense que ce groupe possède les ressources nécessaires pour survivre à ce très long orage :

« J’aime cette équipe. Je pense qu’ils peuvent surmonter l’adversité. Que nous voulions le dire ou non, cette équipe s’attend à être en playoffs. Cette équipe s’attend à l’excellence. Vous avez Andre (Drummond) et Blake (Griffin), et ce sont des joueurs majeurs en NBA. »

TOM GORES

De plus, le propriétaire de Detroit tient à encenser Blake Griffin, auteur d’une saison stratosphérique que cela soit sur le plan des statistiques ou du leadership. Malheureusement, l’ancien joueur des Clippers est bien trop seul et manque de coéquipiers performants et réguliers. Gores répète qu’il est le noyau central des prochaines années :

« Nous ne pouvons pas attendre plus de Blake (Griffin) que ce qu’il est déjà en train de faire. Il a fait un travail incroyable et tout le monde ne savait pas ce dont il était capable, et nous ne pouvions pas en attendre plus. Au-delà de ses statistiques, il a vraiment été un super leader. Est-ce que l’on souhaite construire autour de lui ? Absolument. » 

TOM GORES

Avec 33.2% de réussite à trois-points (29ème équipe de la NBA) et plus de 15 turnovers par match, le jeu offensif des Pistons est loin d’être efficace et propre depuis plus d’un mois. D’après Tom Gores, ces choses sont certes handicapantes mais facilement corrigeables :

« Nous devons mieux shooter. Nous avons tous besoin d’aide, mais nous devons faire des choses simples un peu mieux. Nous avons été proches dans beaucoup de matchs, très près de l’emporter. Nous devons maintenir le cap. Je leur ai dit l’autre soir que dans mon propre business, dans les années 2000, nous aurions pu faire faillite, mais nous avons maintenu le cap et nous nous en sommes tenus au plan. Nous devons faire confiance au processus en cours »

TOM GORES

Comme dans la plupart des crises, le coach est souvent remis en question. Bien qu’il vienne seulement d’arriver à Detroit et qu’il est contraint de composer avec un groupe construit par son prédécesseur, certains personnes commencent à douter de la capacité que Dwane Casey pourrait avoir à redresser cette équipe. En revanche, le propriétaire des Pistons maintient sa confiance en son nouveau coach : 

« Dwane (Casey) est un excellent communiquant et il instaure un climat de confiance avec les joueurs. Après la confiance, il y a le respect. Dwane savait que cela allait être un processus. Je n’ai aucun doute sur ce qu’il fait. C’est un excellent communiquant et il développe tous les joueurs à chaque instant. »

TOM GORES

Place désormais à l’attente. A l’heure actuelle, il est vrai que les propos de Tom Gores peuvent apparaître comme une simple communication visant à apaiser des fans au bord de la crise de nerfs. Difficile d’être totalement d’accord avec lui sur la situation de l’équipe, qui semble remplie de limites et de failles.

source image : Getty images
Quitter la version mobile