7 minutes 4 ans

Au lendemain de la trade deadline durant laquelle Reggie Bullock a rejoint les Lakers, nombreux étaient les fans des Pistons inquiets de devoir alors se séparer d’un de leurs meilleurs éléments. Mais aujourd’hui, l’ancien shooter de Detroit a été quasiment oublié depuis que Wayne Ellington a débarqué dans le Michigan. Adroit au shoot et sérieux en défense, Motor City peut désormais s’appuyer sur un ailier de qualité.

Il fallait absolument qu’il réponde présent, c’est chose faite. Le duo intérieur a pris la mesure du Playoffs Push, Reggie Jackson est sorti de sa boîte depuis le All-Star Week-end et Wayne Ellington s’est mis au niveau pour remplacer Bullock au mieux et permettre à Detroit de rester dans la course au classement. L’ancien du Heat apporte ses qualités de défense et de shooting et le moins que l’on puisse dire, c’est que son coach Dwane Casey est pleinement satisfait de son joueur. Ce dernier a d’ailleurs tenu à le préciser au micro de Keith Langlois.

« C’est défensivement qu’il m’a le plus impressionné. Son combat, son courage défensif, je ne m’attendais pas à cela. […] Il a été capable de garder des gars plus grands, plus forts, une chose dont nous n’étions pas sûrs en perdant Stanley. Mais il a répondu présent. Son courage, sa dureté et sa compréhension du jeu en général l’a beaucoup aidé. »

« Honnêtement, il s’intègre parfaitement. C’est un joueur intelligent. Il sait comment défendre. Offensivement, il sait en quoi consiste son job et il sait se placer pour pouvoir rentrer ses tirs. Totalement impressionné par lui et Thon (Maker) par ce qu’ils nous apportent »

DWANE CASEY

Que de belles paroles à son égard. En effet, difficile d’aller à l’encontre des dires de Coach Casey tellement Wayne Ellington fait du bien à son équipe depuis son arrivée. En 14 rencontres disputées, il tourne à 39% de loin en prenant sept tirs par match, le faisant pointer à 10,6 points de moyenne. Pour une quatrième option offensive, que demander de mieux ? Sans compter bien évidemment sa contribution défensive reconnue et saluée par son coach. D’ailleurs, le principal intéressé a tenu à parler de sa situation, de son rôle sur le terrain et de son nouvel environnement avant la rencontre hier face aux Suns de Phoenix.

« Cela m’a pris un certain temps. Au bout de quinze matchs, je commence à me sentir bien. Je prends mes marques. Je réussis certains matchs, d’autres moins mais je me sens de plus en plus à l’aise au fur et à mesure. »

« C’est jamais facile, il y a beaucoup de défis à relever, notamment hors terrain mais les gens ne le réalisent pas non plus. On déménage, on doit s’habituer aux nouveaux coéquipiers et à un nouvel environnement. On doit se faire sa place, comprendre les objectifs, trouver un rythme et une communication etc. Cela prend du temps. »

WAYNE ELLINGTON

En effet, on sent que le joueur a bien assimilé son nouveau rôle et ses nouveaux coéquipiers et qu’il sera sans aucun doute un élément clé de cette fin de saison pour les Pistons. Son adresse au shoot n’étant plus à prouver, Ellington est aujourd’hui fier de pouvoir performer également en défense. Comme dit plus haut, Dwane Casey est ravi de sa dureté sur l’homme mais lui-même a tenu à nous faire part de son goût prononcé dans le domaine :

« Beaucoup de gars me voient comme un petit et essaient de me prendre en post up. C’est une chose qui me tient à coeur, jouer la défense au poste et de ne pas laisser l’adversaire m’intimider. C’est quelque chose que j’attends avec impatience à chaque match. Je me prépare à relever ce défi. »

WAYNE ELLINGTON

Bonne pioche de la part de Detroit donc, ne reste maintenant que onze matchs à jouer. Espérons que son adresse et sa dureté seront au rendez-vous jusqu’au bout car les Pistons en auront clairement besoin.

source image : Getty images

Laisser un commentaire