8 minutes 3 ans

Enfin, les Pistons peuvent souffler. Ils ont décroché officiellement la nuit dernière leur ticket d’or pour les Playoffs après leur large victoire face aux Knicks. Une saison qui aura été longue et harassante mais l’objectif fixé est rempli.

Interrogé après la victoire à New York (115-89), Andre Drummond (20 points 18 rebonds en 28 minutes) est revenu sur la préparation effectuée par le groupe pour ce dernier match. Même si les Knicks avaient d’ores et déjà confirmé le pire bilan de la ligue, les joueurs de Detroit se doutaient que leurs adversaires du soir allaient tout faire pour saboter la fin de saison des Pistons.

Malgré la billet pour les Playoffs en poche, le pivot de 25 ans préfère garder les pieds sur Terre afin d’éviter les erreurs passées, notamment en 2016 avant le sweep contre les Cavaliers, futurs champions :

« Nous savions ce qu’il y avait en jeu. Nous savions que les Knicks allaient essayer de ruiner notre saison, ce pour quoi nous avons travaillé si dur. Nous ne devons pas être trop excités actuellement. Nous y sommes arrivés mais notre but est de faire du bruit. Nous devons nous préparer à jouer face à une très bonne équipe et essayer de les battre. En 2016, nous avions été trop excités et heureux, puis on s’est fait sweep. »

ANDRE DRUMMOND

Viré par les Raptors avec le titre de coach de l’année en mains, Dwane Casey est arrivé cet été dans le Michigan en paraphant un contrat de cinq années. Le projet énuméré par le propriétaire Tom Gores était clair : retrouver les Playoffs rapidement en construisant sur le long-terme une elite team à l’Est autour du duo Blake Griffin – Andre Drummond verrouillé jusqu’en 2021.

Sa première saison à la tête de Detroit n’aura pas été de tout repos car récupérer le chantier cabossé que Stan Van Gundy a laissé n’était finalement pas une chose si simple. En effet, hormis la monstrueuse raquette, Detroit possède beaucoup de lacunes et de limites ce qui explique en grande partie l’irrégularité maladive ressentie tout au long de la saison. 

Interviewé par le Detroit Free Press, le coach des Pistons a précisé que l’inconstance dont son groupe a fait preuve cette année fait partie du processus de croissance. Désormais, il veut profiter des prochaines semaines pour apprendre, travailler et grandir afin de revenir plus fort en septembre :

« Ces sept derniers jours et les sept qui arrivent, ou les deux semaines, peu importe le temps que ça prendra contre Milwaukee, c’est une super expérience pour apprendre. Notre but cette année était d’y être. On s’est tiré une balle dans le pied suffisamment de fois durant la saison pour se retrouver à devoir y arriver au bout du 82e match. Il n’y a pas de baguette magique. C’est de la croissance, du développement. L’été va être un important pour nous. Et cette semaine va être une grosse semaine de playoffs pour nous. »

DWANE CASEY

De plus, Casey souligne que cette qualification ne doit pas être une simple satisfaction mais plutôt la préface d’une nouvelle ère. Il ne veut pas que ses joueurs se contentent du minimum durant cette série :

« Nous construisons quelque chose de spécial et la première étape était d’aller en playoffs. Nos fans sont habitués à de l’excellent basket.  Faire les playoffs c’était notre objectif cette saison, ce dont nous parlions, et cela valide la culture mise en place et le style de jeu. Ce qui est super c’est que nous ne sommes pas là où nous voulons être mais nous n’avons pas non plus stagné. Il y a eu énormément de progrès, et il y a beaucoup de domaines où nous progresserons lors de la seconde saison juste parce que nous savons comment nous voulons jouer et comment nous voulons faire les choses. »

DWANE CASEY

Le premier tour des Playoffs débutera donc dans la nuit de dimanche à lundi (à 01h00 au Fiserv Forum) pour le game one de la série face aux Milwaukee Bucks. Une affiche qui s’annonce bien compliquée notamment face au probable futur MVP Giannis Antetokounmpo. Il y a eu des hauts et des bas mais Detroit est de retour en Playoffs et c’est ce qu’il faut retenir.

source image : Getty images 

Laisser un commentaire