15 minutes 4 ans

Interview de Théo (@PerrinhoJR), 18 ans et fan des Pistons.

#DetroitLove

Quel fan des Pistons es-tu ? Pourquoi les Pistons ?

Quand j’ai découvert l’histoire des Pistons, notamment les Bad Boys et l’équipe de 2004, je suis tout de suite tombé sous le charme des valeurs défensives, une équipe détestée par beaucoup mais qui était une véritable famille, à l’opposé de la NBA « business » des Lakers des années 80, de Jordan… Étant supporter de football, c’est un aspect qui m’a forcément touché et même si ce n’est pas la franchise la plus titrée, elle est historique, avec des titres remportés qui resteront dans les mémoires. La plupart du temps les gens commencent à aimer une équipe quand elle gagne, quand elle a des stars ou quand elle réalise des parcours mémorables, or moi, cela s’est passé en début de saison 2015-2016, avant que Detroit ne retrouve les Playoffs ! Aujourd’hui évidemment, je ne suis pas le fan le plus à plaindre, j’ai la chance de voir évoluer Blake Griffin et Andre Drummond ensemble !

Quand et comment as-tu découvert les Pistons ?

Mon rapport avec le basket et la NBA est assez particulier. J’adore le sport, notamment le football ou le cyclisme, mais pendant longtemps j’étais loin d’être fan de basket, que ce soit pour le pratiquer à l’école ou le regarder.J’ai commencé à apprécier particulièrement lorsqu’en seconde j’ai découvert sur Youtube les vidéos de CodJordan23 sur NBA2k. L’univers de la NBA m’a alors « hypé » ainsi que le basket en général, avec une ligue remplie d’équipes très fortes, des superstars, d’actions incroyables… Et comme Yann (CodJordan) était parfois accompagné de Waxx, fan des Pistons, et qu’il parlait de l’histoire de la NBA, avec notamment les Bad Boys, ce fut le coup de foudre ! Comme quoi, on devient parfois supporter d’une équipe à partir de détails insignifiants, encore plus quand on vient d’un pays étranger à la Ligue et que par conséquent, il y a peu de chances qu’il y ait une attache familiale pour une franchise. Depuis, j’ai réellement découvert l’équipe actuelle, appris sur la Ligue et forger mon attache aux Pistons grâce aux deux comptes @PistonsFR et @DetPistonsFR ainsi que Trashtalk.

Tu es subitement amnésique et tu ne te souviens que d’un seul joueur dans l’histoire des Pistons ? De qui te souviens-tu ? Pourquoi ?

Sans hésiter Isiah Thomas. Premièrement car c’est le meilleur joueur de l’histoire de la franchise qu’il symbolise parfaitement. Un joueur spectaculaire, avec un handle magique, un QI basket, un leadership, qui savait être clutch, et qui avait le caractère propre à cette équipe des Bad Boys, ce qui lui a d’ailleurs coûté sa place dans la Dream Team (merci Jordan). Beaucoup n’aiment pas l’homme mais ce qu’il a apporté à Detroit est incroyable, il a mené cette équipe à un back-to-back, éteint le Showtime des Lakers et marqué une génération entière. Son histoire, de sa draft à sa fin de carrière assez triste, fait de lui l’emblème de la franchise à jamais.

Fais-moi ton 5 majeur all-Time des Pistons (tu as le droit à un sixième homme parce qu’on est sympa).

PG : Isiah Thomas

SG : Joe Dumars

SF : Grant Hill

PF : Dennis Rodman

C : Ben Wallace

6th man : Rip Hamilton

Quel joueur, actuel ou ancien n’ayant jamais porté les couleurs des Pistons aurais-tu aimé voir évoluer à Detroit ? Pourquoi ?

Extrêmement dur de répondre tant les possibilités sont nombreuses. Du coup reprenons l’histoire des Pistons et remontons jusqu’à cette fameuse draft 2003 où les Pistons choisissent Darko Milicic en deuxième position, laissant passer Melo, Bosh, et surtout Dwyane Wade, joueur que j’apprécie beaucoup, avec une éthique de travail impressionnante et qui fait partie des meilleurs arrières de l’histoire de ce sport. C’est un énorme what if mais avec un Wade chez les Pistons, Detroit aurait sûrement un ou deux titres de plus. Et puis comme il dispute ses derniers matchs en carrière cette saison, c’est une façon de lui rendre hommage !

#MySeason

L’effectif, qu’en penses-tu ?

L’effectif, bien que limité et sans doute trop juste pour passer un tour de Playoffs. Detroit a la chance d’avoir enfin une superstar avec Blake Griffin qui fait une saison monumentale et qui porte la franchise presque à lui seul. Andre Drummond est également un super lieutenant qui réalise une saison de niveau All Star et dont la marge de progression est encore importante. L’équipe a évidemment un gros déficit sur les lignes extérieures, Reggie Jackson réalisait jusqu’au All Star Game une saison horrible, avec des choix affreux et un impact dans le jeu proche du néant, même si depuis il fait vraiment plaisir à voir. L’équipe a peu de jeunes talents mais Bruce Brown est une belle surprise, et connaissant Dwane Casey, Svi Mykhailiuk et Khyri Thomas pourraient avoir un joli avenir dans la Ligue. Luke Kennard est en train de prendre une dimension supplémentaire après un début de saison gâché par une blessure mais il pourrait devenir à terme un joueur important. Sinon, Reggie Bullock était toujours aussi précieux au shoot et en défense et son départ m’a attristé même si Wayne Ellington fait du très bon boulot depuis sa signature. Au niveau du banc, c’est assez faible, heureusement que Detroit a peu de blessures cette saison, une chose rare ces dernières années, mais on a vu que quand Ish Smith n’était pas là, c’était bien trop dur avec Calderon, et globalement Pachulia, Stanley Johnson, Robinson ; c’est (c’était) très moyen. Langston Galloway est irrégulier mais ultra précieux quand il prend feu, et Thon Maker fait du bien depuis son arrivée, le trade avec Stanley Johnson qui ne faisait que décevoir est sans doute un joli coup. En bref, Detroit ne peut évidemment pas aller chercher des Finales avec cette équipe mais doit pouvoir jouer les Playoffs afin de redevenir attractif.

Quel joueur mineur de l’équipe n’échangerais-tu pour rien au monde ? Pourquoi ?

Je vais choisir Luke Kennard, car déjà, je pense que ça a été très dur pour lui d’être le joueur drafté juste avant Donovan Mitchell, même en faisant une saison rookie intéressante. Ensuite, à cause de son début de saison compliqué, beaucoup ont estimé que son plafond était bas et qu’il aurait fallu éventuellement l’inclure dans un trade (avec Reggie Jackson et un pick) pour obtenir un meneur All Star. Mais depuis janvier, il a repris confiance en son shoot et a su sortir plusieurs matchs très intéressants. Ses qualités de playmaking dans une équipe qui en manque cruellement s’avère précieux, il n’est pas un simple joueur de catch and shoot.

Le jeu, qu’en penses-tu ? Fais-nous ton analyse en quelques lignes !

Detroit n’est pas l’équipe la plus passionnante à voir jouer, mais j’aime bien ce que propose Casey, la circulation du ballon et l’utilisation de Griffin sont bonnes, et beaucoup de tirs ouverts sont trouvés même si l’équipe est maladroite. C’est un jeu un peu old school avec une grosse raquette, alors que l’époque est plus propice aux extérieurs et artilleurs à 3 points. Ce qui est dommage, c’est que l’équipe n’a pas encore de véritable identité, la défense est bonne mais pas encore digne de l’élite. Offensivement c’est moyen, à mon sens bâtir sur les valeurs défensives qui ont fait l’histoire des Pistons pourrait être la solution pour franchir un cap, car je vois mal les Pistons pouvoir accueillir une deuxième superstar à court terme.

Tu es General Manager des Pistons pendant 24 heures, que fais-tu ?

J’attends ! Pour moi il faut continuer avec ce groupe en gardant les picks de draft pour que Casey développe des jeunes et que Detroit récupère des assets. Il faut construire patiemment tout en effaçant les erreurs faites par Stan Van Gundy, avec notamment une masse salariale très mal gérée. Puis à la free agency 2020, pourquoi pas aller chercher un meneur calibre All Star pour retrouver les sommets de la Conférence !

PS : Un grand merci à Valentin et Enzo de m’avoir invité pour participer et surtout pour leur travail toute la saison !

Laisser un commentaire