5 minutes 3 ans

Menée 2-0 dans la série, la franchise du Michigan est parvenue au Game 2 (120-99) à montrer de belles choses malgré la défaite inévitable. L’impression générale entre les deux premiers matchs est très différente.

Interrogé par le Detroit News, Dwane Casey précise avoir apprécié le visage de l’équipe notamment en première mi-temps. Cependant, face à Milwaukee, le plus dur n’est pas de faire bonne impression mais plutôt de conserver cette dimension physique et ces efforts défensifs sur l’intégralité de la rencontre :

« Je pense que nous avions bien donné le ton au deuxième quart-temps mais contre une équipe comme Milwaukee, vous devez le faire plus longtemps. Nous ne l’avons pas prolongé assez longtemps. Cela s’est ressenti au troisième quart-temps. Ils ont marqué 35 points contre 17. C’était notre talon d’Achille ce soir. »

DWANE CASEY

Dans le deuxième quart-temps, les Pistons ont haussé le ton défensif en enchaînant plusieurs stops, en provoquant de nombreuses charges positives, tout en convertissant ces efforts en attaque à coups de shoots extérieurs. Le tout avec la second unit qui a su remporter cet acte 32-20 pour ainsi mener d’un petit point à la pause.

Pour le coach de Detroit, la second unit a permis d’apporter plus d’intensité et d’énergie au jeu de l’équipe. Défendre face à Milwaukee est déjà compliqué mais le plus important reste de convertir les stops en points marqués afin de faire douter l’adversaire et c’est exactement ce que les Pistons ont réussi à réaliser sur ce deuxième quart-temps :

« Les changements ont donné le ton en nous donnant un peu de jus et d’énergie. Contre cette équipe, vous devez marquer. Vous ne pouvez pas penser que vous allez enchaîner autant de stops. Pour gagner, nous devons nous assurer que nous faisons du bon travail en exécutant les systèmes et en attaquant la peinture, en jouant les kick out et en assurant les finitions près du panier. On a shooté 36 fois à trois-points. On a eu de bonnes ouvertures et on les a rentrées. C’est ce qui nous offre une chance de battre une équipe comme Milwaukee. »

DWANE CASEY

Après une lourde défaite sans élément positif à retenir au Game 1, les Pistons ont parfaitement respecté les déclarations du coach qui souhaitait voir un jeu dur et agressif. Cela a malheureusement été insuffisant mais Detroit a été encourageant. A voir si l’équipe continuera sur cette pente ascendante samedi soir à la Little Caesars Arena.

source image : AP

Laisser un commentaire