9 minutes 4 ans

Sans réelle surprise, les Milwaukee Bucks se sont facilement débarrassés des Pistons en quatre matchs rapides. Néanmoins, la franchise du Michigan peut être fière de ce qu’elle a montré sur de courtes séquences mais surtout de Blake Griffin.

Après avoir raté quatre matchs à la fin de la saison régulière suivis des deux premiers games de la série face aux Bucks, Blake Griffin a finalement signé son retour sur les parquets bien que diminué à cause d’une douleur persistante au genou gauche.

Interviewé par le Detroit News, Dwane Casey a encensé son franchise player qui n’a pas cessé d’incarner parfaitement son rôle de leader dans le groupe tout au long de la saison. Même à 50% de sa forme physique, Griffin s’est jeté sur tous les ballons, a rentré de gros shoots et a défendu assez solidement le monstre grec des Bucks :

« Blake (Griffin) a joué avec son cœur sur une seule jambe en donnant tout ce qu’il avait pour l’équipe. Il a beaucoup lutté contre la douleur et le gonflement de son genou pour soutenir ses coéquipiers. Nous étions 6èmes quand il a commencé à ressentir cette douleur mais il a continué à jouer jusqu’à ce qu’il ne puisse plus rien faire. Nous lui devons beaucoup pour sa mentalité et le leadership dont il a fait preuve avec les jeunes joueurs. »

DWANE CASEY

En somme, il a incarné toutes les valeurs des Pistons et de la ville de Detroit – un véritable guerrier qui ne lâche rien et qui se bat malgré la douleur pour ses coéquipiers et pour les fans. Il s’est transcendé jusqu’à la dernière seconde la saison :

« Il a donné tout ce qu’il pouvait à notre équipe et sans lui, nous n’aurions pas eu l’occasion de participer aux Playoffs. Donc, il a tant compté pour notre équipe, juste par sa présence, son physique et son style de jeu. »

DWANE CASEY

Leader évident sur le parquet mais aussi dans le vestiaire où Casey est revenu sur le discours de Blake Griffin après cette quatrième défaite. L’ailier-fort de 30 ans a tenu à féliciter toute l’équipe pour cette longue et harassante campagne 2019 qui a connu des hauts et des bas :

« Après le match, il nous a offert un véritable discours émouvant dans le vestiaire en expliquant à quel point il était fier de jouer avec ces gars mais surtout comment il voyait le futur ici avec tous ces jeunes joueurs dans les années à venir. »

DWANE CASEY

« Le message que je leur ai transmis, c’est qu’on a un vestiaire plein de gars qui ont toujours été contents du succès des autres sans se plaindre ». Voici les mots du franchise player des Pistons qui a remercié ses coéquipiers de l’avoir soutenu lors de ces dernières semaines bien compliquées pour lui de part cette douleur handicapante au genou gauche.

Interrogé à ce sujet, Blake Griffin a expliqué en quoi la cohésion du groupe et l’ambiance parfaite ont été les ingrédients importants cette saison. La semaine dernière, Jon Leuer a travaillé de nombreuses séances pour seconder Thon Maker dans la rotation intérieure mais a finalement accepté sans broncher d’être DNP (Did Not Play) sur la fin de la série pour laisser l’ancien Clipper revenir. Un geste et un comportement que Griffin a voulu souligner et qui montre le potentiel développement de ce groupe :

« J’ai dû convaincre le staff que je pouvais jouer, mais ils avaient demandé à Jon Leuer de venir plus tôt jeudi dernier. C’était une séance vidéo, mais lui et Isaiah Whitehead ont fait du deux-contre-deux pendant 30 minutes, puis une séance de shoots. Et les deux matchs d’après, Jon n’a pas joué. Un gars qui a huit ans d’expérience dans cette ligue, un très bon joueur, et il n’a pas dit un mot. J’apprécie d’avoir des coéquipiers capables de faire ça pour moi. »

BLAKE GRIFFIN

Alors que le match (et donc la série) était plié, Blake Griffin est sorti sous les applaudissements de la Little Caesars Arena qui n’a pas hésité à lancer des « MVP ! MVP ! MVP ! » en cœur. L’image est forte et symbolique. Comme le point final de sa saison historique (24.5 points 7.5 rebonds 5.4 passes), le franchise player des Pistons sort en boitant, essoufflé par ses efforts réalisés, s’assoit sur le banc et commence à enlever tout son attirail au genou complètement momifié par des bandages et autres protections.

Peut-être est-ce un poil excessif de le dire mais n’ayons pas peur des mots : Blake Griffin est probablement rentré officiellement dans la légende des Pistons et dans le cœur de cette ville. Respect éternel pour le numéro 23 de Detroit. Le coup de foudre est réel et confirmé.

source image : Getty images / source vidéo : House of Highlights

 

Laisser un commentaire