7 minutes 4 ans

La saison des Pistons est désormais officiellement terminée après ce violent sweep encaissé au premier tour des Playoffs face à la meilleure équipe de la ligue, les Milwaukee Bucks. Il faut maintenant penser à la suite pour revenir plus fort en septembre.

Présent à la Little Caesars Arena lors deux derniers games de la série, Tom Gores a répondu aux interrogations des médias locaux notamment sur cette fameuse question qui revient chaque année au sein de la fanbase des Pistons : reconstruire totalement la franchise sur plusieurs années quitte à renoncer aux Playoffs.

Cependant, le propriétaire de Detroit a rapidement rappelé que l’objectif premier du projet autour de Blake Griffin est bien de ramener la franchise au sommet de la ligue :

« Nous devons faire plus de progrès. Beaucoup de monde parle de cette idée de vouloir gagner ou perdre, nous voulons gagner. Nous sommes contre cette idée réputée dans la ligue de croire que perdre est une bonne chose. Perdre ne serait pas bien pour chacun d’entre nous. Nous voulons gagner et nous le ferons. »

TOM GORES

Depuis la réussite du Process de Sam Hinkie à Philadelphie, de nombreux fans réclament une reconstruction excessive similaire pour leur équipe favorite, en oubliant la part de hasard, de chance mais surtout de risques dans ce type de management. 

Entamer un tanking aussi total nécessite une situation adéquate. Avec un salary cap bloqué jusqu’en juillet 2020, un franchise player du calibre de Blake Griffin qui joue le meilleur basket de sa carrière, un lieutenant comme Andre Drummond qui peut encore progresser, d’un coach expérimenté et âgé comme Dwane Casey habitué à viser les Playoffs, ce genre de projet serait incohérent. La logique stipulerait de grandir et peaufiner le roster autour des cadres présents dans le but de grimper dans cette Conférence.

Et c’est en effet ce que Gores reprécise dans cette conférence de presse de fin de saison. L’idée est avant tout de ramener une véritable culture de la victoire qui se perd année après année dans les quatre équipes sportives de Motor City :

« Je ne crois pas en cette idée, peu importe comme vous l’appelez – perdre ou tanker. Nous avons besoin de ramener une culture de la gagne pour ensuite voir ce qui se passe à partir de cela. Je ne pense pas que le sport soit fait pour ça. Vous ne pouvez venir jouer avec l’objectif de perdre. Je n’y crois pas et je refuse de rentrer dans ce business. »

TOM GORES

Malheureusement, la flexibilité financière et la marge de manœuvre resteront encore une fois trop faibles pour le nouveau front office. Néanmoins, Tom Gores a réitéré son désir de payer la Luxury Tax en cas de besoins ou d’opportunités à saisir. Cette décision fait directement écho à son envie de gagner rapidement :

« Je suis toujours prêt à faire ça. Je veux gagner autant que tout le monde ici. Si je ne le voulais pas, il aurait été facile de perdre et d’éviter de jouer les Playoffs. Le problème n’a jamais été à propos de notre situation financière; il s’agit de tout faire pour Detroit. Ce n’est pas ainsi que nous fonctionnons et nous allons faire tout ce qui est nécessaire pour gagner. »

TOM GORES

Place à l’attente maintenant jusqu’en juin où les premières rumeurs sortiront à l’approche de la Draft. Mais le propriétaire des Pistons tient à féliciter son équipe pour ce retour en Playoffs et aussi Dwane Casey d’avoir pu, malgré certains coups durs, gérer ce groupe pour sa première année dans le Michigan.

source image : Detroit Free Press

Laisser un commentaire